Bilan de la Journée annuelle du partenariat CGC-INRS

Publié par Gisèle Bolduc

3 mai 2018

( mise à jour : 11 octobre 2020 )

Le 26 avril 2018, plusieurs membres de l’INRS et de la Commission géologique du Canada (CGC) ont participé à la 3e assemblée annuelle du Centre géoscientifique de Québec, le partenariat de recherche entre les deux organismes.  Cette rencontre s’est déroulée en trois temps et a été suivie d’une conférence sur l’histoire de la CGC et sa contribution à l’avancement des connaissances, présentée par le professeur Michel Gauthier de l’UQAM.   

Bilan de la Journée annuelle du partenariat CGC-INRS

Tout d’abord, la directrice de la Commission géologique du Canada–CGC-Québec, Andrée Bolduc, et le directeur du Centre Eau Terre Environnement de l’INRS, le professeur Claude Fortin, ont présenté les faits saillants de l’année, en ce qui a trait à la gestion de la recherche et aux activités de visibilité du Centre géoscientifique de Québec. Ces activités ont été nombreuses en cette année du 175e anniversaire de la Commission géologique du Canada, dont les Portes ouvertes qui ont remporté un vif succès auprès du grand public et de la clientèle scolaire.     

Des scientifiques ont ensuite exposé les capacités d’analyse offertes par quatre infrastructures de recherche à la fine pointe de la technologie et leur potentiel pour des recherches à venir, que ce soit pour la caractérisation des roches, la cartographie numérique, l’interprétation et l’acquisition des mesures en géophysique, de même qu’en tomodensitométrie.   

Pour conclure, des chercheurs des deux institutions ont mis de l’avant des projets conjoints et multidisciplinaires. Certains sont avancés et d’autres, en démarrage. Ils portent sur des questions d’intérêt économique et environnemental, comme l’exploration minière, le potentiel en hydrocarbures, l’eau souterraine et la surveillance des aquifères côtiers.   Le partenariat CGC-INRS soulignera en septembre 2018 ses 30 ans d’existence.  À suivre…    

À propos du Centre géoscientifique de Québec

Exemple unique de partenariat entre un centre universitaire et un organisme gouvernemental, le Centre géoscientifique de Québec regroupe les scientifiques du Centre Eau Terre Environnement de l’INRS et de la division de Québec de la Commission géologique du Canada (CGC-Québec), Ressources naturelles Canada. Ceux-ci réalisent des recherches conjointes dans les domaines de la géologie régionale, des géoressources et de l’environnement. ♦