Bochra Manai honorée lors du Congrès maghrébin du Québec

15 octobre 2012

( mise à jour : 17 septembre 2020 )


Le 29 septembre 2012, le Congrès maghrébin du Québec (CMQ) organisait son gala annuel, qui rendait hommage aux québécoises d’origine maghrébine. Le CMQ honorait neuf femmes qui se sont illustrées dans différents secteurs d’activités. L’une d’elles est Bochra Manai, qui a mérité un prix dans la catégorie Recherche académique. 

 

D’origine tunisienne, Bochra Manai est étudiante au programme de doctorat en études urbaines de l’INRS sous la direction de la professeure-chercheure Annick Germain. Bochra se distingue à bien des égards. En 2010, elle a optenu une bourse du CRSH Joseph-Armand Bombardier. Elle préside l’Association étudiante du Centre Urbanisation Culture Société (AÉUCS) et s’implique dans diverses activités sociales, politiques et culturelles touchant la diaspora tunisienne de Montréal. Son sujet de thèse : Les Maghrébins de Montréal : Communauté(s) et Territoire(s).

 

Après avoir reçu son prix dans la catégorie Recherche académique, Bochra Manai a prononcé quelques mots devant un parterre de personnalités politiques, de Québécois d’origine maghrébine issus du milieu des affaires et communautaire : « Je remercie le CMQ pour l’organisation de cet évènement qui participe d’une image positive des Québécois d’origine Maghrébine. Je tiens surtout à souligner que nous sommes tous ce soir des “ missionnaires du vivre ensemble ”. Nous avons une responsabilité envers les Québécois d’origine maghrébine qui vivent des souffrances et des difficultés économiques majeures. Je tenterai, à travers ma recherche doctorale et mon travail universitaire, d’avoir une responsabilité sociale avec toute l’éthique que nécessite le travail de chercheur. »

 

Félicitations à Bochra Manai pour ce merveilleux prix!

 


Liens pertinents :