Conférence sur les changements climatiques et l’intimidation politique

15 février 2013

( mise à jour : 17 septembre 2020 )

 


À l’invitation du Centre Eau Terre Environnement de l’INRS, le professeur Raymond S. Bradley donnera une conférence en anglais traitant de l’intimidation politique dans la recherche sur les changements climatiques, le jeudi 28 février 2013 à 18 h 30. Ouverte au grand public, cette conférence aura lieu dans le hall d’entrée de l’Édifice INRS-Québec, situé au 490, rue de la Couronne à Québec.

 

Professeur éminent au Département de géosciences et directeur du Climate System Research Center de l’Université du Massachussetts à Amherst (États-Unis), le professeur Bradley étudie les changements climatiques depuis plus de 40 ans.

 

Ce climatologue respecté s’intéresse à la variabilité du climat à travers les millénaires et au cours des derniers siècles. Ses travaux, basés sur des reconstructions paléoclimatiques, ont contribué de manière importante à la compréhension du réchauffement planétaire. Elles ont notamment permis de montrer que les changements observés depuis plusieurs décennies vont bien au-delà de la variabilité naturelle.

 

Auteur prolifique, le professeur Bradley a publié plus de 170 articles scientifiques ainsi que 13livres. Dans son livre Global Warming and Political Intimidation: How Politicians Cracked Down on Scientists as the Earth Heated Up publié en 2011, il jette un regard éclairant sur les liens entre la politique et la science dans le débat sur la question du réchauffement climatique.

 

Le professeur Bradley a été conseiller auprès de divers organismes gouvernementaux et internationaux, notamment la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA), le Conseil national de la recherche des États-Unis, le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), le Groupe de travail russo-américain sur la protection de l’environnementet l’International Geosphere-Biosphere Programme (IGBP).

 

Fellow del’American Geophysical Union, de l’Association américaine pour l’avancement des sciences, de l’Institut arctique de l’Amérique du Nord,le professeur Bradley est membre étranger de l’Académie finlandaise des sciences et des lettres. Sa contribution scientifique lui a valu entre autres la médaille Hans Oeschger de l’Union européenne des géosciences et un doctorat honoris causa de l’Université de Lancaster.

 

Organisée par le comité de vie scientifique de l’Association étudiante en collaboration avec le Centre Eau Terre Environnement de l’INRS, la conférence du professeur Bradley est ouverte au public, gratuite et sans réservation.