De nouveau première université au Canada pour son intensité en recherche

18 octobre 2012

( mise à jour : 14 octobre 2020 )


L’INRS se classe de nouveau première université au Canada pour son intensité de recherche (subvention moyenne par professeur), selon les plus récentes données publiées par Re$earch Infosource Inc., qui fait état de la performance en recherche des universités canadiennes.

Selon le palmarès 2012 de cet organisme, la subvention moyenne par professeur se situe à 386 500 $, plaçant l’INRS au 1er rang des universités canadiennes devant l’Université de Toronto (377 300 $), l’Université McGill (331 400 $), l’Université d’Alberta (329 100 $) et l’Université de Montréal (281 300 $). Les données indiquent également que l’INRS a reçu un montant totalisant plus de 59 millions de dollars en octrois de recherche.

« Ces résultats témoignent de l’excellence en recherche de nos professeurs et de leurs équipes œuvrant dans des secteurs stratégiques pour notre société. De plus, grâce à des infrastructures de recherche de classe mondiale, l’INRS a réussi à créer un environnement scientifique exceptionnel pour attirer les meilleurs professeurs, stagiaires postdoctoraux et étudiants à la maîtrise et au doctorat », s’est réjoui le directeur général de l’INRS, monsieur Daniel Coderre. ♦