Des électrodes transparentes pour de nouvelles technologies optoélectroniques

Publié par Stéphanie Thibault

14 décembre 2018

( mise à jour : 17 septembre 2020 )

Pour assurer le virage nécessaire vers les sources d’énergie renouvelables, un foisonnement de technologies s’attaquent à la conservation et à la conversion de ces énergies. Les fenêtres, par exemple, peuvent intégrer des dispositifs de captage de l’énergie solaire, à condition que ces derniers soient transparents et efficaces. À l’heure actuelle, ces fenêtres actives existent, mais elles nécessitent l’amélioration de plusieurs éléments clés.

Des électrodes transparentes pour de nouvelles technologies optoélectroniques
Shengyun Huang, étudiant au doctorat en sciences de l’énergie et des matériaux

Étudiant au doctorat en sciences de l’énergie et des matériaux à l’INRS, Shengyun Huang a conçu un type d’électrodes transparentes qui participera à améliorer considérablement les performances des fenêtres intelligentes et d’autres systèmes optoélectoniques.  

Sous la direction de la professeure Dongling Ma, les travaux de Shengyun Huang ont été publiés dans la revue Advanced Energy Materials. Le Fonds de recherche du Québec – Nature et technologies a souligné l’excellence et le fort potentiel de ces travaux en décernant au doctorant un prix Relève étoile Louis-Berlinguet.  Toutes nos félicitations à Shengyun Huang!  

Publication primée : High-Performance Suspended Particle Devices Based on Copper-Reduced Graphene Oxide Core–Shell Nanowire Electrodes