Deux nouvelles parutions scientifiques

14 janvier 2015

( mise à jour : 17 septembre 2020 )

 

 

Le point sur les couches minces nanostructurées de TiO2:Cr

 

Vient de paraître chez Springer le livre Chromium Doped TiO2 Sputtered Thin Films: Synthesis, Physical Investigations and Applications qui présente l’essentiel de la thèse du diplômé Anouar Hajjaji dont les recherches doctorales ont été codirigées par le professeur My Ali El Khakani du Centre Énergie Matériaux Télécommunications de l’INRS. Ce livre fait le point sur les méthodes utilisées pour fabriquer et caractériser des films nanostructurés d’oxyde de titane dopés in situ au chrome, tout en mettant en lumière leur fort potentiel d’applications dans les domaines de la photovoltaïque, de la photocatalyse et des capteurs de gaz.

 

Chromium Doped TiO2 Sputtered Thin FilmsUn riche contenu fondamental et appliqué

Après avoir décrit les propriétés de l’oxyde de titane (TiO2) et les techniques de déposition sur différents substrats comme le quartz, le silicium et le silicium poreux, les auteurs présentent les expériences réalisées en vue de synthétiser et de caractériser les couches minces de TiO2:Cr. On y apprend également quels sont les outils analytiques pertinents pour étudier les propriétés structurelles, optiques et optoélectriques de ces nanostructures. En somme, cette nouvelle parution offre une meilleure compréhension des différents paramètres qui influent sur la performance des oxydes de titane dopés avec des éléments métalliques, un champ de recherche en pleine effervescence. Elle constitue donc une référence de première main pour les étudiants, les physiciens, les chimistes, les ingénieurs et les chercheurs en sciences des matériaux.

 

Paru dans la collection « SpringerBriefs in Applied Sciences and Technology » et rédigé par Anouar Hajjaji, Mosbah Amlouk, Mounir Gaidi, Brahim Bessais et My Ali El Khakani, le livre Chromium Doped TiO2 Sputtered Thin Films est le fruit d’une coopération scientifique entre le Laboratoire de photovoltaïque du Centre de Recherche et des Technologies de l’Énergie (CRTEn) de Tunisie et le groupe « NanoMat » que dirige le professeur El Khakani au Centre Énergie Matériaux Télécommunications de l’INRS.

 

En terminant, mentionnons que le premier auteur de cet ouvrage – le chercheur Anouar Hajjaji – poursuit ses travaux de recherche au CRTEn sur les nanostructures d’oxydes de titane et de silicium en vue d’applications énergétiques et environnementales, toujours en collaboration avec l’équipe du professeur El Khakani de l’INRS.

 


 

Une référence en matière de modulation codée BICM

 

 

Bit-Interleaved Coded Modulation

Le professeur Leszek Szczecinski du Centre Énergie Matériaux Télécommunications de l’INRS et le chercheur Alex Alvarado de la University College London abordent en détail la problématique de la modulation codée connue sous l’acronyme BICM dans un livre qui vient de paraître sous le titre Bit-interleaved Coded Modulation: Fundamentals, Analysis, and Design. Publié chez Wiley, ce livre résume plusieurs années de recherche de l’équipe du professeur Szczecinski consacrée à la modélisation, à l’analyse et à la conception d’émetteurs-récepteurs BICM.

 

En plus d’expliquer les principes de la BICM, qui se trouve au cœur de tous les standards de communications modernes, les auteurs adoptent une approche unique en mettant en lumière ses aspects théoriques et pratiques. Ils proposent aussi des exemples et des études de cas pour illustrer l’analyse et la conception des émetteurs-récepteurs BICM. De plus, ils expliquent en termes simples les problèmes à surmonter et présentent des solutions à partir d’outils mathématiques accessibles.

 

En fournissant de nouvelles perspectives dans l’analyse BICM, la nouvelle parution Bit-interleaved Coded Modulation: Fundamentals, Analysis, and Design constitue une référence incontournable tant pour les chercheurs, les étudiants, les ingénieurs et les gestionnaires en R-D.