Retour en haut

Deux scientifiques de l’INRS à la tête de la 10e Conférence internationale de l’agro-géoinformatique

30 juillet 2021 | Audrey-Maude Vézina

Mise à jour : 30 juillet 2021

Le professeur Saeid Homayouni et la professeure Monique Bernier de l’Institut national de la recherche scientifique (INRS) sont ambassadeur et ambassadrice de ce congrès scientifique à Québec.

Vue aérienne de la ville de Québec

La ville de Québec accueillera conjointement la 10e Conférence internationale de l’agro-géoinformatique et le 43e Symposium canadien de télédétection.

La ville de Québec sera l’hôte de la 10e Conférence internationale de l’agro-géoinformatique. C’est une première pour le Canada, puisque les précédentes éditions se sont tenues en Chine, en Turquie ou aux États-Unis.

Du 12 au 14 juillet 2022, le Centre des congrès de Québec accueillera plus de 300 personnes issues des milieux scientifiques, étudiants et politiques qui s’intéressent à la télédétection et à la géomatique pour l’agriculture et le développement durables. Ce sera l’occasion pour le milieu de l’agro-géoinformatique d’échanger sur les différentes expertises liées au domaine.


L’incidence des événements scientifiques internationaux

« Considérant le rôle critique et l’incidence des chercheuses et chercheurs canadiens et québécois dans les applications agroenvironnementales de la télédétection et de la géomatique, nous avons décidé de proposer la présentation conjointe de la 10e Conférence internationale de l’agro-géoinformatique et du 43e Symposium canadien de télédétection à Québec », indique le professeur Saeid Homayouni dans le communiqué du Centre des congrès de Québec.

 « La ville de Québec est, depuis le milieu des années 1970, une destination favorite pour les colloques québécois, canadiens et internationaux de notre communauté scientifique. »

Monique Bernier, professeure honoraire spécialiste en télédetection

Elle souligne que cet événement international sera aussi une excellente occasion pour les professionnelles et professionnels régionaux et nationaux en agronomie, en géomatique et en télédétection de rencontrer les scientifiques et de découvrir les recherches et les technologies de pointe pour promouvoir l’agriculture et les écosystèmes durables.

 « La venue d’un congrès scientifique international à Québec est très positive pour l’économie, le rayonnement de nos industries clés, le savoir-faire de notre communauté scientifique et pour tous les secteurs de l’industrie touristique. Nous avons besoin d’expertes et d’experts comme monsieur Homayouni et madame Bernier, de fiers ambassadeurs de congrès, qui veulent s’investir dans la tenue d’événements », conclut Pierre-Michel Bouchard, président-directeur général du Centre des congrès de Québec.

L’événement est organisé par la Société canadienne de télédétection (SCT), en partenariat avec la Geoscience and Remote Sensing Society (GRSS), une des sociétés de l’Institute of Electrical and Electronics Engineers (IEEE).

Le professeur Homayouni et la professeure Bernier feront la promotion du congrès lors de la 9e Conférence, qui se tiendra de manière virtuelle du 26 au 29 juillet 2021.