Développer les technologies environnementales et la fibre entrepreneuriale

2 juillet 2019

( mise à jour : 9 octobre 2020 )

La deuxième édition de l’école d’été FONCER-TEDGIEER s’est tenue du 3 au 21 juin 2019 au Centre Eau Terre Environnement de l’Institut national de la recherche scientifique (INRS) à Québec. Une dizaine d’étudiantes et d’étudiants à la maîtrise et au doctorat provenant de l’Université de Sherbrooke, de l’Université de Montréal, de l’Université Laval, de Dalhousie University et de l’INRS y ont pris part.

Les étudiantes et étudiants qui ont participé à l’école d’été FONCER-TEDGIEER  

Cette école d’été axée sur le développement de technologies environnementales de décontamination et de gestion intégrée des eaux et effluents résiduaires est financée par le Conseil de recherches en sciences naturelles et génie du Canada (CRSNG). Elle constitue une formation unique en son genre, multidisciplinaire, à cheval entre la recherche universitaire et le milieu industriel. Sept universités canadiennes y sont associées.  


Des solutions à des problématiques concrètes

Les étudiantes et étudiants y suivent deux cours donnés par des professeures et professeurs des universités participantes. Le premier cours concerne les technologies environnementales, l’eau et le développement durable. Le deuxième, quant à lui, porte sur l’entrepreneuriat, la gestion de projet et la propriété intellectuelle. Le but? Former une nouvelle génération d’étudiantes et d’étudiants à l’interface université-industrie afin de développer des solutions innovantes pour décontaminer et gérer la ressource eau.  

Merci à toutes les personnes qui ont contribué au succès de la deuxième édition de l’école d’été FONCER-TEDGIEER et à l’an prochain!

À propos du programme FONCER en technologies environnementales de décontamination et gestion intégrée des eaux et effluents résiduaires