Enquête sur la culture des jeunes dans les quartiers populaires et d’immigration

Publié par Gisèle Bolduc

19 septembre 2013

( mise à jour : 17 septembre 2020 )

La professeure Julie-Anne Boudreau du Centre Urbanisation Culture Société de l’INRS amorce une enquête comparative sur la culture des jeunes dans des quartiers populaires et d’immigration en région parisienne et à Montréal grâce à une importante subvention du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH) dans le cadre du programme Savoir. Les résultats de cette recherche serviront à mieux faire connaître la réalité des jeunes et à construire une image plus positive de la jeunesse.

« Cette recherche vise à contribuer aux débats qui animent aujourd’hui les sciences sociales et les politiques publiques sur le devenir des quartiers populaires et d’immigration et sur les cultures dites “ de la pauvreté ”, analysées à partir de l’expériences des jeunes », précise la professeure Boudreau, titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur l’urbanité, l’insécurité et l’action politique.

Enquête sur la culture des jeunes dans les quartiers populaires et d’immigration

Histoire de quartiers, récits de vie et mémoire collective

Comment la mémoire collective et la culture locale sont-elles formées par les jeunes? De quelle façon se construisent-ils comme acteurs politiques et comme citoyens? Quel est leur rapport aux institutions locales? En quoi les rapports de genre structurent-ils les territoires? Ce sont autant d’axes de réflexion retenus par l’équipe de la professeure Boudreau et qui permettront de jeter un nouvel éclairage sur les transformations vécues dans deux quartiers parisiens (Aubervilliers et Pantin) et deux quartiers montréalais (Saint-Michel et la Petite-Bourgogne).

Privilégiant une approche pluridisciplinaire qui emprunte à la sociologie, à l’histoire orale et à la géographie critique, la professeure Boudreau et son équipe mettent en relation deux structures urbaines, deux histoires sociopolitiques et deux rapports à l’immigration en s’interrogeant sur la production d’identités et de culture plutôt que sur les processus de précarisation et de désintégration de ces quartiers.

En plus de réaliser une étude historique, sociale et urbaine des quartiers étudiés, l’équipe de recherche réalisera des récits de vies de jeunes suivis d’ateliers de mémoire collective qui exploreront la signification du territoire pour les jeunes, les rapports de genre et le rapport au politique. Ces ateliers permettront aux jeunes participants de produire des audioguides de leur quartier.

Cette recherche menée au Centre Urbanisation Culture Société de l’INRS est réalisée en collaboration avec les chercheurs David Austin du cégep John Abbott College, Godefroy Desrosiers-Lauzon de l’UQAM, Steven C. High de l’Université Concordia, Marie-Hélène Bacqué del’Université Paris Ouest Nanterre La Défense et Coline Cardi de l’Université Paris 8. Elle bénéficie d’une subvention de près de 300 000 $ du programme Savoir du CRSH, qui a pour objectif d’appuyer et de promouvoir l’excellence de la recherche en sciences humaines dans le but d’approfondir, d’élargir et d’accroître les connaissances collectives sur l’être humain et la société, de même que d’alimenter la recherche de solutions à des problèmes sociaux