Franc succès pour la Journée des sciences de la Terre et de l’environnement

Publié par Gisèle Bolduc

22 mars 2018

( mise à jour : 10 octobre 2020 )

L’INRS a été l’hôte de la Journée des sciences de la Terre et de l’environnement (JSTE) 2018 qui a remporté un franc succès. Organisée conjointement par des étudiants de l’INRS et de l’Université Laval, cette conférence annuelle a offert une tribune à une trentaine d’étudiants à la maîtrise et au doctorat qui ont présenté devant une centaine de participants leurs recherches dans les domaines de la géothermie, de la géologie, de la géodynamique, de l’hydrogéologie, de la géostatistique et des sciences de l’environnement. 

Les gagnants (de gauche à droite) : Pier Paolo Comida, Antoine Godet, Simon Gernez, Danielle Frechette, Mafalda Miranda, Myriam Côté-Roberge et le président organisateur Jérémie Boudreault.
Les gagnants (de gauche à droite) : Pier Paolo Comida, Antoine Godet, Simon Gernez, Danielle Frechette, Mafalda Miranda, Myriam Côté-Roberge et le président organisateur Jérémie Boudreault.  

Les professeurs Erwan Gloaguen et Jasmin Raymond de l’INRS ont été invités à titre de conférencier lors de cette journée organisée par les étudiants de ces deux établissements universitaires. La conférence du professeur Gloaguen a porté sur des outils d’aide à la caractérisation du sous-sol comme l’assimilation des données et l’intelligence artificielle. Pour sa part, le professeur Raymond a mis en lumière des pistes de solutions pour installer à moindre coût des systèmes géothermiques.    

Belle visibilité médiatique

Cette 19e édition de la JSTE a retenu l’attention de l’émission Première heure d’Ici Radio-Canada. Deux capsules radiophoniques réalisées par la journaliste Martine Côté ont été diffusées le jour même de l’événement, le 15 mars dernier. Cette dernière a d’abord discuté avec le président du comité organisateur Jérémie Boudreault et le responsable de la logistique, Benjamin Latutrie. Elle s’est entretenue avec le professeur Gloaguen et Martin Blouin, diplômé du doctorat en sciences de la Terre et président de la start up Geolearn, sur l’utilité de l’intelligence artificielle en géosciences.  

« Ce fut une expérience très formatrice pour moi et tous les membres du comité organisateur qui avons travaillé très fort pour relever ce défi. L’organisation de A à Z d’un tel événement nous a permis d’exercer notre leadership, de faire preuve de débrouillardise, de gérer les imprévus tant sur le plan logistique qu’humain. Ce sont autant d’aptitudes qui ont contribué à la réussite de cette activité et qui sont recherchées par les employeurs », observe Jérémie Boudreault, étudiant à la maîtrise en sciences de l’eau à l’INRS, qui a présidé le comité organisateur de la JSTE.    

Les lauréats des présentations orales

Voici les communications qui se sont démarquées dans chacune de ces catégories :   

Géothermie : Geothermal exploration and fracture network connectivity in Kuujjuaq Northern Québec, Canada par Mafalda Miranda, doctorante en sciences de la Terre de l’INRS – professeur Jasmin Raymond  

Sciences de l’environnement : Combining ground tracking and remote sensing to assess thermal refuge use by adult Atlantic Salmon par Danielle Fréchette, doctorante en sciences de l’eau à l’INRS – professeur Normand Bergeron  

Géostatistique et hydrogéologie : Évaluer l’anisotropie de conductivité hydraulique grâce à la Tomographie de Résistivité Électrique : résultats initiaux par Simon Gernez, doctorant en sciences de la Terre à l’INRS – professeur Erwan Gloaguen  

Géologie et géodynamique interne : P-T-t paths across the New Quebec Orogen and relationships to tectonics par Antoine Godet, doctorant en sciences de la Terre à l’Université Laval – Carl Guilmette    

Affiches gagnantes

1er prix – Pier Paolo Comida, doctorant en sciences de la Terre de l’INRS – professeur Pierre-Simon Ross, pour son affiche Artificial juvenile pyroclasts from and dry “eruptions”: impac of magma composition on grain sizes and particle shapes  

2e prix – Flora Mazoyer, doctorante en sciences de l’eau à l’INRS – professeure Isabelle Laurion, pour son affiche The influence of dissolved organic matter properties on photodegration efficiency  

3e prix – Myriam Côté-Roberge, étudiante à la maîtrise en sciences de la Terre à l’Université Laval – professeur Carl Guilmette, pour son affiche Caractérisation du tectonométamorphisme du Nord-Ouest de l’Opinaca, Province du Supérieur, Région d’Eeyoou Istchee Baie-James  

Félicitations à tous les lauréats et bravo au comité organisateur! ♦