Geneviève Bordeleau mérite un prix du Early career hydrogeologists network (IAH)

17 octobre 2012

( mise à jour : 17 septembre 2020 )


Lors du 39e congrès de l’International Association of Hydrogeologists (IAH) qui s’est tenu du 16 au 21 septembre dernier, à Niagara Falls en Ontario, Geneviève Bordeleau a mérité le prix de la meilleure affiche (catégorie jeunes hydrogéologues) décerné par le réseau Early career hydrogeologists network (ECHN). Geneviève termine un doctorat dans l’équipe du professeur whttp://ww.ete.inrs.ca/richard-martel et en codirection avec la professeure associée Martine M. Savard de la Commission géologique du Canada.

 

Geneviève est la première récipiendaire de ce nouveau prix, d’une valeur de 250 euros, car le réseau ECHN a été créé officiellement en 2011.

 

L’affiche de Geneviève s’intitulait « The use of nitrogen and oxygen isotopes to distinguish nitrate sources in groundwater at anti-tank training ranges » et portait sur les taux de dégradation selon divers paramètres des contaminants laissés au sol par les agents propulsifs des armes antichars ainsi que sur leur éventuelle migration dans les eaux souterraines.

 

À peine quelques jours plus tard, soit le 27 septembre, Geneviève soutenait avec brio sa thèse de doctorat. Comme quoi, les bonnes choses viennent toujours par paire. ♦

 

Sur la photo, de gauche à droite : Martine M. Savard, Richard Martel et Geneviève Bordeleau