Retour en haut

Ki3 Photonics se démarque à l’international

22 juin 2021 | Audrey-Maude Vézina

Mise à jour : 22 juin 2021

Une jeune pousse de l’INRS remporte plusieurs distinctions pour ses technologies de pointe.

Ki3 Photonics se démarque à l’international

Ki3 Photonics, une jeune entreprise lancée par des étudiants de Roberto Morandotti, professeur à l’Institut national de la recherche scientifique (INRS), développe des solutions de photonique quantique facilement implantables dans les réseaux de télécommunications existants. Elle est actuellement composée des deux cofondateurs, Yoann Jestin et Piotr Roztocki.

La compagnie propose un système photonique unique et compact qui pourrait être particulièrement intéressant pour les applications dans le domaine du traitement de l’information et des réseaux de communications quantiques, ainsi que pour le transfert d’informations ultra-sécurisé.


Révolutionner les télécommunications

Les technologies de Ki3 Photonics ouvrent la voie à la réalisation de réseaux de ressources quantiques en permettant la génération, le multiplexage et la manipulation de photons, le tout avec les mêmes fibres optiques largement utilisées aujourd’hui avec des électrons. L’avantage ? Les photons peuvent transporter et traiter l’information beaucoup plus rapidement que les électrons.

Les solutions innovantes proposées par la jeune pousse lui ont valu le 3e prix au SPIE Startup Challenge, dans la catégorie « Deep Tech ». Les participants devaient présenter une technologie ou une application optique ou photonique à la base d’une nouvelle entreprise viable, touchant soit au thème de la santé, soit à celui des Deep Tech.

« C’était une excellente occasion de démontrer le potentiel des technologies quantiques photoniques. »

Yoann Jestin, cofondateur de Ki3 Photonics


Le monde des affaires

Ki3 Photonics a également remporté le prix du public lors de la compétition de pitch au Bootcamp quantique, commandité par IBM. Organisé par le Consortium en entrepreneuriat quantique du Québec, cet événement était dédié aux jeunes pousses de l’écosystème en technologies quantiques.

« Le prix de 10 000 $ va nous permettre de faire croître l’entreprise. Nous prévoyons déposer une demande au programme Mitacs afin de pouvoir développer nos produits en collaboration avec l’INRS et un nouveau membre étudiant », rapporte Piotr Roztocki, doctorant à l’INRS ayant reçu une bourse Vanier et le prix Jeune chercheur Paul Baran 2020 de la Marconi Society.

Yoann Jestin lors d'une rencontre Zoom avec Piotr Roztocki.
Yoann Jestin et Piotr Roztocki lors d’une rencontre d’équipe.

En plus de la compétition, le SPIE Startup Challenge a permis aux cofondateurs d’assister à des séminaires portant sur divers sujets relatifs aux technologies quantiques ainsi que sur les occasions de financement. L’équipe a eu accès à des informations essentielles pour les jeunes pousses et a rencontré des experts de ce domaine d’expertise.

Parmi les autres distinctions de l’entreprise, Ki3 Photonics a réussi avec succès et gradué du programme international du Creative Destruction Lab dans la section quantique, et en sera bientôt diplômée. Elle a également été acceptée au programme Accélération du Centech.

« Ce programme a commencé en août 2020. Il a été extrêmement bénéfique pour nous, entre autres pour affiner notre vision et notre proposition de valeur tout en étant plus près des réalités du marché », souligne Yoann Jestin.

Ces diverses expériences ont permis à l’entreprise d’acquérir une crédibilité auprès de potentiels collaborateurs ou investisseurs, tant au Canada qu’à l’international.

« En effet, au fil de ces diverses activités, nous avons pu étendre notre réseau de contacts (investisseurs, experts en technologies quantiques, experts en commercialisation, etc.) ce qui est extrêmement important dans le monde des affaires », conclut Piotr Roztocki.

L’INRS leur souhaite bon succès pour la suite !