Kokou Adjallé obtient le Prix de l’innovation de l’INRS

6 décembre 2010

( mise à jour : 31 août 2020 )

 


Kokou Adjallé, stagiaire postdoctoral au sein de l’équipe de recherche de Simon Barnabé, professeur au Département de chimie-biologie de l’UQTR, a obtenu le Prix de l’innovation à l’occasion de la cérémonie de collation des grades de l’Institut national de recherche scientifique (INRS).
 
Ce prix récompense un étudiant qui a contribué à l’obtention d’un brevet, à la création d’une entreprise, de même qu’au transfert de technologies, de connaissances et de savoirs vers le milieu utilisateur.
 
Kokou Adjallé, diplômé du programme de doctorat en sciences de l’eau, s’est distingué pour sa contribution à la fabrication de biopesticides plus performants, ce qui lui a valu le prix Wladimir-A.-Smirnoff. Sa technologie d’ultrafiltration a notamment permis à l’INRS d’obtenir une subvention de recherche coopérative CRSNG avec BioTepp, alors que son procédé de séchage par pulvérisation a donné lieu à un partenariat avec la société Horizon Environnement Technologies.
 
M. Adjallé est actuellement stagiaire postdoctoral au sein de l’équipe du professeur Simon Barnabé, titulaire de la Chaire de recherche industrielle en environnement et biotechnologie (CRIEB). Ce dernier est très fier de compter sur sa collaboration depuis novembre 2009.
 
« Ses recherches portent principalement sur l’hydrolyse enzymatique de résidus cellulosiques en vue de les transformer en biocarburants. Il m’assiste également dans la supervision des stagiaires, le contact avec les partenaires et la coordination des activités de la CRIEB. C’est un chercheur dévoué et infatigable. Son dynamisme, son enthousiasme communicatif et sa grande maturité sont une véritable source d’inspiration et de motivation pour tous les étudiants. Le prix qu’il a reçu témoigne de ses excellentes aptitudes à la recherche et nous sommes privilégiés qu’il réalise son stage postdoctoral à l’UQTR », a conclu le professeur Barnabé.