La professeure Carolyn Côté-Lussier est nommée au Conseil de chercheurs de la NOIRN

Publié par Audrey-Maude Vézina

30 septembre 2020

( mise à jour : 9 octobre 2020 )

Carolyn Côté-Lussier, professeure adjointe à l’Institut national de la recherche scientifique (INRS) et professeure auxiliaire à l’Université d’Ottawa, a été sélectionnée pour se joindre au Conseil des chercheurs de la Nouvelle organisation d’infrastructure de recherche numérique (NOIRN).

Professeure Carolyn Côté-Lussier, INRS
Carolyn Côté-Lussier professeure en criminologie, psychologie sociale et santé à l’Institut national de la recherche scientifique

Ce comité compte 22 chercheuses et chercheurs canadiens, choisis parmi près de 140 candidatures. Au cours de la prochaine année, la professeure Côté-Lussier aura un contact privilégié avec des chercheuses et des chercheurs et contribuera à l’établissement d’un système numérique de pointe, destiné à les soutenir en matière d’accès aux données et d’analyse des données, et ce, de manière équitable, inclusive et éthique.

« Nous allons servir de point de repère pour représenter les intérêts des chercheuses et des chercheurs canadiens. Notre travail sera donc de les solliciter pour connaître leurs besoins et l’état des infrastructures numériques au Canada », explique-t-elle.

Elle se dit à la fois surprise et heureuse d’avoir été sélectionnée, puisque les infrastructures numériques ne sont pas son expertise en soi.

« Dans ma candidature, j’ai souligné qu’il était important d’avoir des personnes des sciences sociales pour soutenir cette initiative. Nous avons des enjeux qui sont différents de nos collègues issus des sciences pures et appliquées. »

Carolyn Côté-Lussier

Le processus de sélection était compétitif, mais aussi représentatif. Il tenait notamment compte de la diversité des domaines de recherche, des régions géographiques, de la langue d’usage, du genre, du groupe ethnique et du niveau de carrière des postulants. « Ce groupe impressionnant, de visionnaires et de penseurs stratégiques, apporte des années d’expérience diversifiée en recherche et d’expertise en calcul informatique de pointe pour la recherche, en logiciels de recherche et en gestion des données », soulignait la présidente du conseil d’administration de la NOIRN, Janet Davidson dans le communiqué de presse annonçant les nouveaux membres.

Découvrez les recherches en cours de la professeure Côté-Lussier en lien avec les inégalités et les déterminants de la santé et de la qualité de vie dansles quartiers ainsi que celles portant sur les attitudes du public face à la criminalité.


À propos de la NOIRN

La Nouvelle organisation d’infrastructure de recherche numérique (NOIRN) est un organisme canadien à but non lucratif qui soutient un écosystème d’infrastructure de recherche numérique (IRN) responsable, maniable, stratégique et durable au service des chercheurs. Créée en 2019, la NOIRN collabore avec des partenaires et des acteurs de tout le Canada pour fournir aux savants et aux chercheurs les outils numériques, le soutien, les services et les infrastructures dont ils ont besoin pour mener une recherche de pointe qui profite à la société et est compétitive à l’échelle mondiale et les infrastructures dont ils ont besoin pour mener une recherche de pointe qui profite à la société et est compétitive à l’échelle mondiale.