Le Chapitre St-Laurent récompense une étudiante du centre ETE

10 juin 2010

( mise à jour : 31 août 2020 )


Mme Danaé Pitre, étudiante à la maîtrise dans l’équipe du professeur Claude Fortin, a été récompensée par le second prix pour une présentation étudiante lors du 14e Colloque du Chapitre St-Laurent, qui s’est tenu à Québec les 27 et 28 mai dernier. La présentation de Danaé s’intitulait Prise en charge et adsorption de l’aluminium et du fluorure par les algues vertes dans les effluents finaux d’alumineries. Le prix s’accompagne d’une bourse de 150$, gracieuseté de la compagnie Varian Inc, un fabricant et distributeur d’appareils scientifiques. Le colloque du Chapitre St-Laurent portait sur le thème « Protéger l’eau, l’air, les sols, la vie, les personnes : sommes-nous cohérents ? »
 
Jusqu’à maintenant, la plupart des études ont porté sur la toxicité de l’aluminium et très peu se sont penchées sur les modes de prise en charge du métal vers l’intérieur de la cellule tout en considérant la spéciation de l’aluminium dans le milieu d’exposition.
 
Dans le cadre de son projet et en collaboration avec l’industriel Rio Tinto Alcan, Danaé examine l’accumulation et l’adsorption de l’aluminium et du fluorure par les algues vertes dans des conditions similaires à celles que l’on retrouve dans les effluents finaux d’alumineries. Pour ce faire, elle a comparé la capacité d’enlèvement de quatre espèces d’algues vertes (i.e. Chlamydomonas reinhardtii, Pseudokirchneriella subcapitata, Chlorella vulgaris et Senedesmus obliquus). Globalement, ce projet permettra de faire avancer les connaissances sur les interactions métaux-algues tout en explorant le potentiel des algues à épurer les effluents finaux d’alumineries. 
 
Afin de contribuer à l’optimisation constante des biotechnologies environnementales et de contribuer aux objectifs à long terme du Québec et du Canada en matière de développement durable, il est fondamental de faire avancer les connaissances sur des sujets tels le traitement des déchets dans les rejets d’eau industriels.
 
Fondé en 1996, le Chapitre Saint-Laurent est une organisation québécoise affiliée à deux regroupements internationaux, soit la Société for Risk Analysis (SRA) et la Society of Environmental Toxicology and Chemistry (SETAC). Il rassemble des spécialistes et des intervenants des domaines de la biologie, de la toxicologie, de l’écotoxicologie, de la santé, de la chimie environnementale et de l’évaluation du risque.
 
Bravo Danaé!