Le doctorant Dany Roy de l’INRS est récipiendaire de la bourse APCAS 2018

Publié par Gisèle Bolduc

17 mai 2018

( mise à jour : 9 octobre 2020 )

Le doctorant en sciences de l’eau de l’INRS Dany Roy s’est distingué lors du concours d’affiches scientifiques organisé par l’Association pour la prévention de la contamination de l’air et du sol (APCAS). Son affiche présentant une nouvelle technologie de décontamination lui a valu la bourse ACPAS 2018 d’une valeur de 1 500 $, attribuée à une étudiante ou un étudiant universitaire de 2e ou de 3e cycle. Celle-ci lui a été remise le 8 mai lors du congrès annuel de l’association. Le lauréat poursuit ses recherches doctorales sous la direction du professeur Patrick Drogui et la codirection du professeur Rajeshwar Dayal Tyagi.

Photo de gauche à droite : Louis-César Pasquier, professeur à l’INRS, Dany Roy, doctorant en sciences de l’eau, et  Nicolas Turgeon, adjoint à la direction Écoefficacité industrielle et Environnement au CRIQ
Photo de gauche à droite : Louis-César Pasquier, professeur à l’INRS, Dany Roy, doctorant en sciences de l’eau, et  Nicolas Turgeon, adjoint à la direction Écoefficacité industrielle et Environnement au CRIQ  

Son affiche met en lumière les résultats probants d’une technologie innovante pour traiter les lixiviats  issus des centres de compostage pouvant contenir des métaux lourds, des polluants organiques, inorganiques ou microbiens. Basée sur l’utilisation de bioréacteurs à membrane couplée à un procédé d’électrocoagulation, cette technologie a permis, lors d’essais en laboratoire, d’atteindre un haut taux d’enlèvement de ces contaminants.

« Les boues produites sont ensuite converties en biodiesel et en polymère extracellulaire qui peut remplacer les polymères chimiques utilisés dans le traitement des eaux, ce qui limite la production de
sous-produits indésirables. »

Précise Dany Roy

L’affiche lauréate réfère à un projet réalisé en partenariat avec des chercheurs de l’INRS, d’Englobe et du Centre national en électrochimie et en technologies environnementales (CNETE), avec le soutien financier du CRSNG.   

Bravo à Dany Roy, un récipiendaire en quête de solutions respectueuses pour l’environnement!  


À propos de l’ACPAS

Organisme professionnel sans but lucratif et non partisan, l’APCAS se veut un lieu d’échanges pour les différents intervenants en environnement provenant du Québec dont des chercheurs de l’INRS, des Maritimes et de l’est de l’Ontario. L’APCAS, qui représente la section québécoise de la Air & Waste Management Association, vise notamment à diffuser l’information et à valoriser la formation professionnelle dans les domaines de la qualité de l’air et des procédés d’assainissement de l’air, de la gestion des matières résiduelles et des sols contaminés.