Le métro comme laboratoire d’étude sur la mobilité des jeunes

9 novembre 2011

( mise à jour : 31 août 2020 )


Sous la responsabilité scientifique de la professeure-chercheure Julie-Anne Boudreau, un rapport de recherche intitulé « Les pratiques de mobilité des jeunes et engagement sociopolitique. Une comparaison de deux quartiers de la région métropolitaine de Montréal » est maintenant en ligne sous notre rubrique Web Rapports et notes de recherche.

 

Julie-Anne Boudreau est titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur l’urbanité, l’insécurité et l’action politique. Elle est également directrice du Laboratoire de recherche Ville et ESPAces politiques (VESPA). Ses principaux thèmes de recherche sont la mobilité, la sécurité et la gouvernance.

 

Ce rapport de recherche fut l’occasion de démontrer que les études sur la mobilité ne se limitent pas qu’à des mesures d’employabilité, elle souligne que « l’arrivée du métro à Laval a servi de laboratoire pour explorer une problématique plus large, celle de la mobilité comme outil de développement social. C’est surtout en France et aux États-Unis que les interventions sociales sont de plus en plus pensées en relation avec les pratiques de mobilité. »

 

Selon Julie-Anne Boudreau la capacité à se déplacer dépend beaucoup des compétences individuelles, c’est pourquoi les questions de recherche tournent autour de la mobilité comme un facteur de développement personnel :

 

  1. Quelles sont les pratiques de mobilité des jeunes à Laval et à Montréal?
  2. Dans quelle mesure les pratiques de mobilité favoriseraient-elles le sentiment de compétence chez les jeunes?
  3. Est-ce que le sentiment de compétence mène les jeunes à s’engager positivement dans leur milieu?

 

L’élaboration des objectifs de recherche s’est faite en partenariat avec la Division de la diversité sociale de la Ville de Montréal. Ce projet de recherche a été possible grâce au financement du Fonds québécois de recherche sur la société et la culture; du Centre Métropolis du Québec et de la Chaire de recherche du Canada sur l’urbanité, l’insécurité et l’action politique.

 

L’INRS vous invite à lire les résultats de cette recherche.

 

 


Liens pertinents :