Le professeur Benoît Laplante, lauréat du IPUMS-International Research Award

Publié par Gisèle Bolduc

24 mai 2016

( mise à jour : 9 octobre 2020 )

Un article sur la fécondité de l’union libre en Amérique latine cosigné par le professeur Benoît Laplante du Centre Urbanisation Culture Société et des chercheuses espagnoles vient de remporter le « IPUMS-International Research Award ». Paru en mars 2015 dans la revue Population and Development Review, l’article Childbearing within Marriage and Consensual Union in Latin America, 1980–2010 montre que l’union de fait se répand dans les sociétés d’Amérique latine, et même dans les couches supérieures alors qu’elle était traditionnellement associée aux populations pauvres ou indigènes. 

Les auteurs de l’article ont utilisé la base de données Integrated Public Use Microdata Series International  (IPUMS) pour comparer l’évolution de la fécondité de l’union libre et du mariage dans une douzaine de pays d’Amérique latine entre 1980 et 2010.  

Projet de grande envergure, l’IPUMS met à la disposition des chercheurs les données de recensement d’un très grand nombre de pays sous une forme harmonisée qui simplifie considérablement les comparaisons internationales.

Félicitations aux lauréats Benoît Laplante (photo), Teresa Castro-Martín, Clara Cortina et Teresa Martín-García!