Le professeur Federico Rosei de l’INRS, lauréat de la Médaille Herzberg 2013

6 mai 2013

( mise à jour : 17 septembre 2020 )

 


Le professeur Federico Rosei, également directeur du Centre Énergie Matériaux Télécommunications de l’INRS, est récipiendaire de la Médaille Herzberg 2013 de l’Association canadienne des physiciens et physiciennes (ACP). C’est la première fois qu’un physicien de l’INRS reçoit cet honneur.

 

L’ACP reconnaît ainsi l’importance de ses recherches novatrices et interdisciplinaires dans le domaine des nanomatériaux et son rôle de mentor auprès des centaines de jeunes scientifiques. Créé en 1970, ce prix lui sera remis lors du congrès annuel de l’ACP qui aura lieu à Montréal du 27 au 31 mai 2013.

 

« Je suis vraiment privilégié et honoré de recevoir cette médaille de l’Association canadienne des physiciens et physiciennes. Je n’aurais pu obtenir cette distinction sans les excellents stagiaires et collaborateurs avec qui j’ai eu le plaisir de travailler, et sans mes mentors qui m’ont toujours soutenu et encouragé », a précisé le nouveau lauréat.

 

Chercheur de renommée internationale et titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les matériaux nanostructurés organiques et inorganiques, le professeur Rosei a pavé la voie à de nouvelles découvertes et applications, en approfondissant les connaissances sur les relations structures/propriétés de plusieurs classes de matériaux avancés. Son équipe de recherche a également mis au point des nouvelles stratégies pour fabriquer, traiter et caractériser les nanomatériaux, notamment les matériaux biocompatibles.

 

La contribution scientifique remarquable du professeur a été maintes fois soulignée et lui a valu plusieurs récompenses. La Médaille Herzberg s’ajoute à la Médaille commémorative Rutherford 2011 en chimie de la Société royale du Canada. Récipiendaire du prix Friedrich Wilhelm Bessel 2010 de la Fondation Alexander von Humboldt, il a été élu Fellow de l’Association américaine pour l’avancement de la science, de l’Institut de physique, de la Société royale de chimie, de l’Institut des matériaux, des minéraux et des mines, de l’Institution d’ingénierie et de technologie, de l’Institut de nanotechnologie du Royaume-Uni, de l’Institut canadien des ingénieurs ainsi que de l’Australian Institute of Physics. Il est également membre de la Global Young Academy et de la société Sigma Xi ainsi que membre senior de l’IEEE.

 

Félicitations au récipiendaire de la Médaille Herzberg 2013