Le professeur Lionel Roué de l’INRS finaliste au Concours Énergia

13 novembre 2014

( mise à jour : 17 septembre 2020 )

Une réalisation de l’INRS, ouvrant la voie à la production de batteries moins coûteuses, plus performantes et plus vertes pour les véhicules électriques, est parmi les finalistes de la 25e édition du Concours Énergia. Le projet de l’équipe du professeur Lionel Roué du Centre Énergie Matériaux Télécommunications de l’INRS, intitulé « Conception d’électrodes négatives à base de silicium nanostructuré pour batteries Li-ion », a été retenu dans la catégorie Innovation technologique. Organisé par l’Association québécoise de maîtrise de l’énergie (AQME), ce concours vise à récompenser l’excellence dans le domaine de l’efficacité énergétique.

 

« Les résultats obtenus montrent qu’il est possible de s’affranchir des particules nanométriques coûteuses et complexes à produire, considérées comme un prérequis pour le bon fonctionnement d’électrodes à base de silicium. Nous avons démontré qu’il est possible d’obtenir des électrodes de silicium hautement performantes en utilisant du silicium micrométrique ayant une structure nanocristalline. Ces particules sont synthétisées par une méthode simple et économique de broyage mécanique à haute énergie », précise le professeur Roué.

 

Lorsque ce matériau est mélangé avec un liant et du carbone selon une recette développée et brevetée par l’équipe du professeur Roué et ses partenaires de l’Institut des Matériaux de Nantes (D. Guyomard, P. Moreau, B. Lestriez), il résiste à plusieurs centaines de cycles  de charge/décharge, ce qui est remarquable pour un silicium de taille micrométrique et même supérieur à ce qui est obtenu avec des particules de silicium de taille nanométrique, qui sont 100 fois plus coûteuses à fabriquer.

25e édition du Concours Énergia

 

Les électrodes conçues selon ce procédé présentent de nombreux avantages :

 

–       une capacité de stockage accrue de 300 % par rapport aux électrodes à base de graphite;

–       un coût de production de la poudre de silicium nanostructuré s’élevant à moins de 3 $ par kg;

–       une grande stabilité de l’électrode résistant à 900 cycles de charge/décharge;

–       une filière pour le recyclage des déchets des industries du photovoltaïque et de la microélectronique. 

 

Le nom des lauréats seront dévoilés lors de la 25e soirée Énergia qui aura lieu le 3 février 2015 à Montréal. Toutes nos félicitations au professeur Roué et à son équipe! ♦

 

 

 

En complément :

Article du webzine PlanèteINRS

Broyer pour générer plus d’énergie

 

Actualités :

Magali Gauthier, lauréate du concours Étudiants-chercheurs étoiles du Fonds de recherche du Québec : des batteries lithium-ion plus performantes et moins coûteuses

 

Magali Gauthier est lauréate du Prix de thèse en cotutelle France-Québec 2014 : fabriquer des électrodes performantes à partir de silicium recyclé