Le stagiaire postdoctoral Mathieu Pelletier reçoit une bourse Banting

19 septembre 2012

( mise à jour : 17 septembre 2020 )


 

Stagiaire postdoctoral au Centre Urbanisation Culture Société de l’INRS, monsieur Mathieu Pelletier est récipiendaire d’une bourse Banting, le plus prestigieux programme en son genre destiné aux chercheurs postdoctoraux d’élite.

 

Avec cette importante bourse, il dispose d’un financement de calibre international pour mener à bien son projet de recherche intitulé Processus décisionnel urbain : territoire, conflit et participation.

 

S’inscrivant dans trois axes stratégiques de recherche du centre, ce projet vise à évaluer l’effet du conflit et de la participation citoyenne à l’échelle de trois contextes urbains différents. Au total, 24 bourses Banting ont été attribuées à des chercheurs postdoctoraux en sciences humaines et sociales à la suite d’un concours international. 

 

Titulaire d’un doctorat en aménagement du territoire et développement régional de l’Université Laval, le chercheur Mathieu Pelletier a développé une expertise dans l’étude des processus décisionnels en milieu urbain, en particulier ceux de nature conflictuelle. À la croisée des domaines de l’aménagement territorial, de l’aide à la décision et des sciences de l’information géographique, ses recherches contribuent à une meilleure compréhension des liens étroits qui se tissent entre les processus décisionnels, les dynamiques territoriales, les activités conflictuelles et les démarches participatives.

 

Le nouveau boursier Banting poursuivra sa recherche sous la direction du professeur Jean-Pierre Collin du Centre Urbanisation Culture Société, au sein de l’équipe de Métropolisation et Société (MéSo). La gouvernance, la mobilité, les formes urbaines et les représentations territoriales sont au cœur des travaux de recherche du MéSo.  

 

Le stagiaire postdoctoral Mathieu Pelletier a été précédemment boursier du Fonds de recherche du Québec – Société et culture et de la Chaire de recherche du Canada sur les conflits socioterritoriaux et la gouvernance locale de l’UQAM.

 

Auteur principal de plusieurs articles publiés dans des journaux scientifiques renommés, il a également participé à de nombreuses conférences scientifiques de première importance. Il est cofondateur de l’Observatoire des conflits urbains et périurbains.