Le WAADS condamne les actions de l’ancien directeur du laboratoire de Moscou

16 mai 2016

Mise à jour : 7 novembre 2020

Les membres de l’Association mondiale des scientifiques de l’antidopage (WAADS) condamnent d’une seule voix, les actions de l’ancien directeur du laboratoire de Moscou.  Nous sommes stupéfaits de la légèreté teintée d’orgueil avec laquelle il décrit son implication dans des manipulations visant à contourner les tests effectués à Sotchi.

Notre association a été mise sur pied afin de promouvoir l’excellence dans les laboratoires et les programmes antidopage, dans l’intérêt des athlètes. Nous qui travaillons avec intégrité et rigueur, partageons le sentiment d’avoir été trahis, tout particulièrement ceux qui ont prêté main forte au laboratoire établi à Sotchi durant les Jeux.

Nous offrons notre aide à l’Agence mondiale antidopage et au Comité international olympique et espérons que ceux qui se sont moqués des principes qui nous animent seront sanctionnés.

Pour information :

Christiane Ayotte, professeure
Présidente de la WAADS
Christiane.ayotte@iaf.inrs.ca