L’équipe du professeur Karem Chokmani remporte la finale Aquahacking

Publié par Stéphanie Thibault

26 octobre 2018

( mise à jour : 9 octobre 2020 )

L’équipe du professeur Karem Chokmani de l’INRS a récolté les honneurs lors de la grande finale du défi Aquahacking qui a eu lieu le 25 octobre 2018 à Toronto à l’occasion de la Semaine de l’innovation en eau de l’Ontario. Elle doit sa victoire à son application multiplateforme E-nundation qui a impressionné les juges.

Photo © Aquahacking. De gauche à droite : Khalid Oubennaceur, Sébastien Raymond, Hachem Agili, Paul Maco, Karem Chokmani et Philippe de Gaspé Beaubien.
Photo © Aquahacking. De gauche à droite : Khalid Oubennaceur, Sébastien Raymond, Hachem Agili, Paul Maco, Karem Chokmani et Philippe de Gaspé Beaubien.  

Mettant à profit toute l’expertise développée par cette équipe de l’INRS au fil des ans, E-Nundation innove en matière de gestion des risques de dégâts d’eau. Cette application permet de prédire les inondations, d’aider à coordonner la réponse et de réduire les impacts des inondations.  

De plus, E-Nundation a un triple avantage en fournissant une estimation fiable et précise aux citoyens ainsi qu’aux autorités locales et aux compagnies d’assurance, et ce, dans un court délai. Au-delà de la cartographie des zones inondées, cet outil de gestion et d’analyse des risques d’inondation réalise l’estimation, l’analyse et la visualisation des risques d’inondation.   

Par exemple, il permet de vérifier le danger et l’intensité de l’inondation dans une région donnée, d’anticiper combien de personnes devront être évacuées et de mettre en place des mesures pour assurer la sécurité des personnes et pour protéger les infrastructures, comme les écoles, garderies ou résidences de personnes âgées.   

Bravo à l’équipe lauréate pour cette brillante performance! ♦


L’équipe de ce projet est composée de Marion Tanguy, Yves Gauthier, Karem Chokmani, Anas El Alem, Jimmy Poulin, Sébastien Raymond, Khalid Oubennaceur et Hachem Agili.