Les filles, les sciences et l’INRS : un autre beau succès

16 mars 2015

( mise à jour : 17 septembre 2020 )


Près d’une centaine de jeunes filles de secondaire 2 et 3 se sont donné rendez-vous le samedi 14 mars 2015 au pavillon Desjardins de l’Université Laval pour une autre édition de la populaire journée « Les Filles et les sciences ».

 

L’activité, qui existe depuis une quinzaine d’années déjà, vise à faire connaître aux adolescentes les professions scientifiques et technologiques à l’aide d’activités de groupe, de démonstrations, d’ateliers et d’un genre de speed dating scientifique intitulé « Magasine ton avenir », lequel leur révèle la multitude de formations universitaires, professionnelles et techniques qui leur tendent les bras. De plus, l’événement permet à ces jeunes filles approchant du moment décisif du choix de carrière de rencontrer des femmes exerçant dans un domaine lié aux sciences, en quelque sorte des modèles à suivre.

 

Les étudiantes et chercheures du Centre Eau Terre Environnement de l’INRS ont répondu à l’appel en présentant, entre autres, trois ateliers :

 

  • Mesurer les changements climatiques (Ikbel Mouehden et Anne-Sophie Corriveau)
  • Une enquête criminelle et l’ADN (Isabelle Fournier et Nathalie Schnitzler)
  • Statistiquement probable… (Bouchra Nasri et une étudiante de l’Université Laval)

 

Pour l’activité « Magasine ton avenir », notre kiosque était animé par la professeure Isabelle Laurion et l’étudiante en sciences de la Terre Nathalie Schnitzler.

 

Enfin, les étudiantes de l’INRS Sophie Dufour-Beauséjour, Marjorie Allaire-Verville, Véronique Bouzaglou et Claudie Ratté-Fortin ont accompagné des groupes tout au long de la journée, jouant le rôle de « modèle féminin » auprès de cette relève féminine en science. ♦