Les finalistes de l’INRS à Ma thèse en 180 secondes et à Three Minute Thesis

Publié par Sophie Laberge

17 juin 2020

( mise à jour : 3 novembre 2020 )

La finale institutionnelle des concours Ma thèse en 180 secondes (MT180) de l’Acfas et Three Minute Thesis (3MT) de l’Association canadienne pour les études supérieures (ACES) ont été diffusées virtuellement le 16 juin dernier. Les étudiantes et les étudiants de l’INRS ont présenté leurs sujets de recherche devant un public attentif.

Le jury était composé de Philippe-Edwin Bélanger, directeur du Service des études supérieures et postdoctorales, Maude Côté, directrice du Service des affaires juridiques et du Service des archives et de la gestion documentaire, et Geneviève Chacon, directrice du Service des communications et des relations gouvernementales et directrice de cabinet.

Les finalistes de l’INRS à Ma thèse en 180 secondes et à Three Minute Thesis, article de l’Institut national de la recherche scientifique
Les finalistes de l’INRS à Ma thèse en 180 secondes et à Three Minute Thesis


Un exercice de vulgarisation scientifique

Ces concours sont avant tout un exercice créatif de vulgarisation scientifique. Ils permettent à la relève de nous faire découvrir de manière accessible leurs projets de recherches en suivant deux grandes règles : ne pas dépasser 3 minutes (180 secondes) et n’utiliser qu’une diapositive.

Cette année, le grand gagnant de MT180 est Martin Chenal, étudiant au doctorat en biologie dans le laboratoire du professeur Frédéric Veyrier. Il remporte une bourse de 500 $ et une place pour la finale nationale de l’Acfas, dont la date est à déterminer. Le deuxième prix a été remis à Zoé Butti, étudiante au doctorat en biologie dans le laboratoire du professeur Kessen Patten, qui a reçu une bourse de 250 $.

Pour le concours en anglais 3MT, la gagnante est Mafalda Alexandra Miranda, étudiante au doctorat en sciences de la Terre, sous la direction du professeur Jasmin Raymond. Elle a reçu une bourse de 500 $ et se mérite une place à la finale canadienne de l’ACES, dont la date sera confirmée. En deuxième place, Bennet Fischer, étudiant au doctorat en sciences de l’énergie et des matériaux sous la direction du professeur Roberto Morandotti a reçu une bourse de 250 $.

Toutes les bourses sont offertes par le Service des études supérieures et postdoctorales de l’INRS, qui a chapeauté l’organisation de l’événement.


Concourir en ligne

« Les étudiantes et les étudiants qui ont participé à ces deux concours ont travaillé très fort pour se préparer à cette compétition amicale qui leur permet de diffuser leurs recherches dans l’espace public, indique Yannick Machabée, responsable des services aux étudiants et animateur pour l’occasion. Comme les présentations se faisaient en ligne, à caméra et micro fermés pour le public, ils ne pouvaient voir les réactions des gens. Pour essayer de remédier à ce manque, nous avons accordé une minute au public pour faire des commentaires de félicitations ou envoyer une émoticône pour les encourager. J’ai trouvé les étudiants vraiment résilients et courageux de se prêter à l’exercice. Cette année, jusqu’à 90 personnes ont assisté à l’événement en direct. »

L’INRS tient à souligner la qualité des présentations des gagnantes et gagnants, mais aussi de celles des autres participantes et participants : Maria Dekermenjian – doctorat en sciences de l’énergie et des matériaux pour MT180 ; Moein Noferesti – doctorat en télécommunications, et Seda Yasa – doctorat en biologie, pour 3MT.

Félicitations à toutes et tous !