Retour en haut

L’INRS dévoile son programme scientifique institutionnel 2021-2025

7 décembre 2021

Mise à jour : 7 décembre 2021

Un programme interdisciplinaire et intersectoriel ancré dans les forces des quatre centres de recherche et de formation.

L’INRS dévoile un programme scientifique institutionnel, réalisé pour la première fois à la suite d’un processus de consultation auprès du corps professoral. Image : Adobe Stock

Le programme scientifique 2021-2025 se veut le reflet de la mission de l’Institut de la recherche scientifique (INRS). Faisant suite à un processus de consultation auprès du corps professoral, il met en valeur la collaboration entre tous les maillons de la chaîne de la recherche et de l’innovation afin de répondre aux enjeux auxquels le Québec fait face.

« Ce programme rassemble les forces présentes au sein de notre établissement autour d’une vision commune qui place la recherche et la formation au cœur d’enjeux névralgiques pour le développement du Québec. »

Luc-Alain Giraldeau, directeur général de l’INRS

Un programme au diapason d’une communauté scientifique

La structure de l’INRS, composé de quatre centres de formation et de recherche, permet de concevoir la recherche et l’innovation autour de projets interdisciplinaires et intersectoriels. Ce nouveau programme scientifique 2021-2025 est aussi un reflet de notre communauté et reconnaît l’importance de tous les participants et participantes en mettant au cœur de la recherche et de l’innovation des valeurs humaines, humanistes et inclusives de concertation et de réconciliation avec les peuples autochtones ; d’équité, de diversité et d’inclusion ; ainsi que de développement durable.

« Avec ce programme, l’INRS annonce clairement que la poursuite de sa mission dépend tout autant des grandes questions de recherche et des résultats obtenus que des moyens mis en œuvre pour les atteindre. Il nous invite, ensemble, à avoir l’ambition de l’excellence et de l’exemplarité. »

Claude Guertin, directeur scientifique par intérim de l’INRS

Orientations scientifiques, enjeux et axes thématiques

Le programme 2021-2025 développe les trois thèmes du plan stratégique de l’INRS – contribuer, rassembler et rayonner – en sept grandes orientations scientifiques, cinq enjeux prioritaires et six axes de recherche thématiques.

La Direction scientifique a voulu mettre sur pied un programme qui transcende les programmes des centres. Il était particulièrement important d’avoir une vision globale des priorités de l’INRS, d’où le processus de consultation auprès du corps professoral.

« C’est en cernant les enjeux de société prioritaires et en considérant les forces en place que nous avons pu préciser les orientations scientifiques pour la recherche, les études et le transfert des connaissances. »

Isabelle Delisle, directrice adjointe à la Direction scientifique.

En effet, cette version 2021-2025 s’appuie sur les programmes scientifiques des centres de recherche et de formation. Elle cerne les enjeux de société prioritaires autour desquels se regrouper, en précisant les orientations scientifiques pour la recherche, les études et le transfert des connaissances.

Le programme scientifique institutionnel 2021-2025 propose sept grandes orientations scientifiques.

Axes de recherche oeil
  • Stimuler les activités scientifiques autour d’enjeux prioritaires
  • Renforcer la recherche et l’innovation autour d’axes thématiques alliant capacité et opportunité
  • Favoriser la collaboration interdisciplinaire, intersectorielle, intercentres et interétablissements
  • Intégrer les approches réconciliatrices, l’EDI et la concertation dans les activités liées à la recherche et à l’innovation
  • Faire preuve de leadership en matière de recherche responsable
  • Soutenir l’excellence de la formation et du développement du personnel scientifique
  • Développer les capacités de valorisation et de mobilisation des savoirs

L’INRS a également identifié cinq enjeux prioritaires pour lesquels il dispose d’un haut potentiel d’influence en matière d’expertises, d’infrastructures, d’interdisciplinarité et d’agilité intersectorielle. Ces enjeux vastes et transversaux mobiliseront toutes les chercheuses et tous les chercheurs, quel que soit leur domaine d’expertise.

  • Évolution du rapport entre science et société
  • Valorisation du territoire et des ressources naturelles
  • Réponse et adaptation aux changements climatiques
  • Amélioration du mieux-être des populations et lutte aux inégalités sociales
  • Transformations numériques et industrielles

Les axes de recherche thématiques à portée institutionnelle nécessitent des solutions interdisciplinaires et intersectorielles. L’établissement de recherche et de formation pourra jouer un rôle de chef de file au sein de grands réseaux au Québec, au Canada et à l’international.

Bulles d'eau

Environnement et écosystèmes : protéger, restaurer, aménager et valoriser l’environnement et les écosystèmes

Santé humaine et animale : innover en santé pour mieux prévenir, détecter les maladies émergentes, et s’en protéger

UMR matériaux pour la transition énergétique

Transition énergétique : propulser la relance verte par les savoirs, les données et les innovations, dont les nouvelles énergies ainsi que le stockage d’énergie et de carbone

Agriculture et alimentation durable, un jardin

Systèmes alimentaires durables : avoir accès à des systèmes alimentaires durables pour faire face aux enjeux liés à l’environnement, à la santé, à la sécurité et à la salubrité

vélo milieux de vie et écosystèmes

Milieux de vie et systèmes : développer des solutions pour les milieux urbains, les infrastructures, les systèmes et les services adaptés aux problèmes de demain

Technologies capacitances, données et identité numérique : stimuler et optimiser l’usage des technologies émergentes, capacitances et de rupture (deep tech), des données et de l’identité numérique

Pour consulter les programmes scientifiques des centres de l’INRS :