L’INRS, partenaire de l’exposition Nanotechnologies : l’invisible révolution

9 mars 2016

( mise à jour : 17 septembre 2020 )


Une image produite dans les laboratoires de l’INRS  fera partie de l’exposition Nanotechnologies : l’invisible révolution présentée au Musée de la civilisation du 9 mars 2016 au 2 avril 2017. Il s’agit d’une photo prise au microscope par la chercheuse postdoctorale Amel Tabet-Aoul et le professeur Mohamed Mohamedi du Centre Énergie Matériaux Télécommunications de l’INRS dans le cadre de leurs recherches sur les micropiles à combustible. Intitulée Ceci n’est pas un chou-fleur, cette photo montre des nanoparticules d’alliage platine-étain ressemblant à ce légume. En utilisant l’ablation laser,  les chercheurs ont pu contrôler la composition, la taille et la structure de ces nanoparticules  qui recèlent de grandes  propriétés électrocatalytiques  pour le développement de micropiles à combustible, fonctionnant à l’éthanol et utilisées dans les appareils électroniques portables. Choisie comme finaliste au concours La preuve par l’image 2013 de l’Acfas, cette image jouira encore d’une belle exposition au cours de la prochaine année.

 
L’INRS est aussi un partenaire important de cette exposition scientifique qui vise à faire comprendre les nanotechnologies, leurs propriétés singulières et les produits qui en découlent. Ce projet d’exposition a été soutenu dès le départ par le directeur du Centre Énergie Matériaux Télécommunications de l’INRS, le professeur Federico Rosei. Quant au professeur Mohamed Chaker, un leader dans ce domaine, il a fait partie du comité scientifique directeur de cette exposition sur la science de l’infiniment petit.
 
Nous vous invitons à visiter cette exposition, une occasion privilégiée d’observer l’évolution des nanotechnologies et de réfléchir aux enjeux qu’elles sous-tendent! 
 
 

En complément : 
 
Article du webzine : Une micropile qui carbure à l’alcool
Concours La preuve par l’image de l’Acfas