L’INRS, première université au Canada en intensité de recherche

4 novembre 2016 | Stéphanie Thibault

Mise à jour : 17 novembre 2020

Selon Research Infosource, l’INRS se classe pour une troisième année consécutive au premier rang des universités canadiennes sans faculté de médecine pour son intensité de recherche. En 2015, les professeurs de l’INRS ont récolté en moyenne 358 100 $ pour la recherche.

Si l’INRS réussit d’année en année à maintenir une telle performance, c’est grâce à ses 149 professeurs engagés et compétitifs, à ses étudiants aux cycles supérieurs, à son parc d’équipements de pointe et à sa structure originale.

Avec ses quatre centres de recherche thématiques au Québec (Centre Énergie Matériaux TélécommunicationsCentre Eau Terre EnvironnementCentre INRS–Institut Armand-Frappier, et Centre Urbanisation Culture Société), l’université contribue à comprendre et à solutionner des questions scientifiques stratégiques tant dans les sphères sociales que technologiques.

L’environnement de recherche rendu possible grâce à la dynamique de l’INRS permet de former une relève scientifique de premier rang. L’université offrant uniquement des programmes aux études supérieures, l’encadrement des étudiants à la maîtrise et au doctorat est non seulement sa préoccupation centrale, mais constitue un important facteur du succès de l’institution.