Retour en haut

Décès du professeur Pierre Talbot : l’INRS rend hommage à un pionnier

21 septembre 2022

Mise à jour : 22 septembre 2022

La communauté de l’INRS offre ses condoléances aux proches, aux collègues et aux étudiantes et aux étudiants du professeur Talbot.

Professeur Pierre Talbot dans le laboratoire à l'INRS

La communauté de l’INRS salue la grande contribution du professeur Pierre Talbot à l’établissement de recherche et de formation. Crédit : Christian Fleury

C’est avec beaucoup d’émotion que l’INRS salue la grande contribution du professeur Pierre Talbot, décédé le 19 septembre 2022. Virologue reconnu pour ses recherches sur le coronavirus et les maladies neurologiques, M. Talbot a fait figure de pionnier en exerçant avec une approche multidisciplinaire qui alliait virologie, immunologie et neurologie.

« Pierre Talbot laisse derrière lui un héritage scientifique important et sa contribution à l’INRS est majeure. L’apport du professeur Talbot, qui était très impliqué dans la communauté scientifique, est reconnu. C’est à un collaborateur de premier ordre que l’INRS doit aujourd’hui dire au revoir. »

Luc-Alain Giraldeau, directeur général de l’INRS


Un homme de science et de cœur

Au cours de sa carrière, le professeur Talbot a notamment pu démontrer que les coronavirus humains, dont un variant a causé le SRAS, le MERS et la COVID-19, pouvaient provoquer des infections aiguës et être impliqués dans le déclenchement de certains cas de maladies neurologiques de cause inconnue comme la sclérose en plaques, la maladie d’Alzheimer et la maladie de Parkinson. Il va sans dire que son expertise aura été extrêmement précieuse dans le cadre de la pandémie de COVID-19, d’autant plus qu’il se penchait depuis plusieurs années déjà sur les séquelles neurologiques liées aux coronavirus.

En plus de son vaste héritage comme chercheur et professeur, Pierre Talbot a occupé les fonctions de directeur du Centre Armand-Frappier Santé Biotechnologie de 1998 à 2007, puis de 2017 à 2019. Il a participé, au tournant des années 2000, à la restructuration des centres de l’INRS. L’une de ses contributions notables à l’INRS a été celle de sa participation à l’entrée du Centre AFSB en 2004 au sein du Réseau des Instituts Pasteur, une première en Amérique du Nord.

Selon Éric Déziel, l’actuel directeur du Centre AFSB, « Pierre Talbot était un bâtisseur qui a laissé sa marque comme directeur du centre, tout comme il l’a fait en tant que professeur et chercheur. C’est un privilège d’avoir pu collaborer avec lui. »

Il laisse derrière lui une équipe chevronnée et une relève scientifique de haut niveau, dont le professeur Alain Lamarre, qui a réalisé son doctorat dans son laboratoire en 1996.

« Pierre était un scientifique brillant, un professeur respecté, un collègue apprécié. Mais pour moi comme pour plusieurs, c’était aussi un ami, un mentor humble et un homme très inspirant. »

Alain Lamarre, professeur à l’INRS

Merci professeur Talbot. Vous resterez toujours dans nos cœurs et votre contribution au rayonnement de la recherche ne sera pas oubliée.


Pour en savoir plus sur le parcours de Pierre Talbot :