L’INRS rend hommage au directeur de MINATEC Jean-Charles Guibert

21 novembre 2012

( mise à jour : 17 septembre 2020 )


L’INRS a remis un doctorat honoris causa à monsieur Jean-Charles Guibert, directeur de MINATEC et directeur de la valorisation du Commissariat de l’énergie atomique (CEA) lors de la cérémonie inaugurale des 25e Entretiens Jacques Cartier qui s’est déroulée à Lyon, le 18 novembre 2012. Par ce geste, l’INRS souligne sa contribution remarquable au développement des micro et nanotechnologies ainsi que son engagement et ses réalisations en matière de valorisation de la recherche et de transfert technologique.

 

« Nous sommes honorés d’accueillir au sein de notre université un bâtisseur de la trempe de monsieur Guibert qui a su construire des ponts entre universités, entreprises, recherche et gouvernement. Tout au long de sa carrière, il s’est distingué par la mise en œuvre de nouveaux modèles collaboratifs qui ont assuré la réussite de plusieurs transferts technologiques. Dans ses diverses fonctions, il a toujours valorisé la coopération scientifique et tissé des liens privilégiés avec les chercheurs du Centre Énergie Matériaux Télécommunications », a précisé le directeur général de l’INRS, monsieur Daniel Coderre.

 

Ingénieur en matériaux et spécialiste de la lithographie, Jean-Charles Guibert a joué, dans les années 1980 et 1990, un rôle de premier plan dans le développement de la lithographie et des programmes microélectroniques du Laboratoire d’électronique et de technologies de l’information (Leti) du CEA, considéré comme un des principaux centres européens de recherche appliquée en électronique. En plus d’avoir mis en place avec succès le premier projet européen sur la lithographie à 193 nanomètres, monsieur Guibert a contribué à la réalisation d’un programme européen en microélectronique de pointe et d’un autre en lithographie extrême UV regroupant toutes les compétences françaises dans ce domaine.

 

En 2000, monsieur Guibert a été un acteur central dans le développement, le financement et le lancement du projet de campus d’innovation en micro et nanotechnologies, connu sous le nom de MINATEC. Modèle unique en Europe reconnu pour son efficacité, ce campus, qui repose sur une collaboration étroite entre la recherche, l’industrie et l’éducation, s’inscrit au cœur d’enjeux scientifiques et technologiques touchant la santé, l’énergie et la communication. Monsieur Guibert a été élu à la direction de MINATEC en 2008 avec le mandat d’en faire une référence incontournable à l’échelle internationale.

 

Expert pour la Commission européenne, monsieur Guibert est fortement engagé dans le développement des nanotechnologies, notamment au sein du réseau Nanoforum. Auteur d’une vingtaine de publications et de brevets et conférencier très sollicité à travers le monde, il met à profit son expertise en valorisation de la recherche au sein de nombreux conseils d’administration de sociétés et d’organismes à but non lucratif dans le domaine de l’innovation et de l’incubation. ♦

 

Crédit photo : Michel Cavalca