Retour en haut

L’INRS se classe premier au Canada et au Québec en intensité de recherche

8 décembre 2020 | Audrey-Maude Vézina et Sophie Laberge

Mise à jour : 19 mars 2021

Selon le palmarès de Research Infosource dévoilé aujourd’hui, l’Institut national de la recherche scientifique (INRS) se place en tête dans le classement des universités canadiennes et québécoises en intensité de recherche.

Avec le plus haut financement reçu par membre du corps professoral et membre étudiant, l’INRS se classe devant des universités prestigieuses telles que l’Université McMaster, l’Université de Toronto, l’Université McGill, l’Université Queen’s et l’Université de Montréal.

Seul établissement universitaire dédié exclusivement à la recherche et à la formation aux cycles supérieurs dans la province, l’INRS se classe au premier rang depuis maintenant douze ans sur le plan de l’intensité de recherche au Québec. Au Canada, l’INRS s’est hissé dans le classement, passant du deuxième au premier rang pour l’année 2018-2019.


Intensité de recherche de l’INRS pour l’année 2018-2019 :

  • Membre du corps professoral : 482 500 $/professeur(e), 1er rang au Canada et au Québec
  • Membre étudiant : 108 400 $/étudiant(e) aux cycles supérieurs, 1er rang au Canada et au Québec

La communauté de l’INRS est très fière de ce classement qui fait ressortir le rôle clé de notre établissement universitaire dans l’avancement des connaissances et la formation d’une relève scientifique qualifiée.

Luc-Alain Giraldeau, directeur général de l’INRS

« Je souligne l’excellence de la recherche réalisée par nos professeures et professeurs, nos étudiantes et étudiants et nos professionnelles et professionnels de recherche. Nos équipes innovent continuellement afin de relever les défis de la société », affirme Luc-Alain Giraldeau, directeur général de l’INRS.

Pour sa part, la directrice scientifique de l’INRS, Pascale Champagne, a souligné que les membres du corps professoral et les membres étudiants de l’INRS récoltent les plus hauts montants au Québec et au Canada pour le financement de leurs travaux : « En réalisant des recherches dans des domaines stratégiques, ils contribuent au développement économique, social et culturel du pays. »

Le palmarès considère aussi le financement par étudiante et étudiant aux cycles supérieurs. Il illustre à nouveau l’identité unique de l’INRS, qui arrive premier au pays en élaborant des projets de recherche menés dans un environnement de formation optimal aux cycles supérieurs.

De manière générale, l’INRS se positionne au 25e rang dans ce classement des 50 meilleures universités de recherche du Canada en 2020.

Source : Palmarès de Research Infosource