L’INRS se démarque au Programme de bourses d’excellence pour étudiants étrangers

17 avril 2012

( mise à jour : 17 septembre 2020 )


L’INRS s’est démarqué au Programme de bourses d’excellence pour étudiants étrangers (PBEEE) du ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport administré par le Fonds de recherche du Québec – Nature et technologies (FRQNT), en allant chercher 20 % des bourses octroyées dans les trois catégories offertes aux étudiants de tous les pays. « Un résultat impressionnant pour une université de petite taille! », précise fièrement Philippe-Edwin Bélanger, directeur du Service des études supérieures.

 

En provenance de l’Inde, de la Chine, de l’Iran, du Brésil, de l’Espagne, de l’Italie et d’Israël, neuf étudiants de l’INRS obtiendront une bourse. « Neuf boursiers sur dix-sept candidatures toutes catégories confondues, c’est un taux de succès de plus de 50 % », déclare M. Bélanger qui tient à mentionner que l’INRS affiche également une bonne performance au programme de bourses par pays.

 

Boursiers du Concours 2012-2013
Trois bourses de doctorat, quatre bourses pour des stages postdoctoraux et deux bourses de court séjour de recherche ou de perfectionnement ont été accordées à des étudiants de l’INRS :

 

• Sanjay Agarwal – Bourse de doctorat Québec-Inde
• Antonio Benayas – Bourse de stage postdoctoral
• Lucia Caspani – Bourse de stage postdoctoral
• Yi Hu – Bouse de stage postdoctoral
• Rafael de Liz – Bourse de stage postdoctoral Québec-Brésil
• Reza Maram Qartavol –  Bourse de doctorat en recherche
• Fuqiang Ren –  Bourse de doctorat en recherche
• Eleonora Rubino – Bourse de court séjour de recherche ou de perfectionnement
• Oded  Yaakobi  – Bourse de court séjour de recherche ou de perfectionnement

 

Les candidats ont d’abord été présélectionnés par l’INRS, notamment pour l’excellence de leur dossier universitaire, leur aptitude pour la recherche ainsi que la qualité et l’intérêt du projet de recherche proposé. Soutenir l’internationalisation des activités de la recherche et attirer les meilleurs étudiants étrangers font partie des objectifs du PBEEE et sont en lien étroit avec les orientations l’INRS, qui accueille chaque année plusieurs étudiants de 2e et 3e cycles provenant de l’étranger. « Originaires d’une quarantaine de pays, ces étudiants représentent actuellement près de 40 % de la population étudiante de l’INRS », mentionne le directeur scientifique, Alain Fournier.

 

Afin de souligner l’excellence de ces étudiants-boursiers, l’INRS leur transmet ses plus sincères félicitations!