L’INRS veut se saisir d’enjeux stratégiques pour le Québec

27 mars 2019

( mise à jour : 9 octobre 2020 )

Afin de contribuer davantage, par l’enseignement et la recherche fondamentale et appliquée, au développement économique, social et culturel du Québec, l’Institut national de la recherche scientifique (INRS) a dévoilé aujourd’hui son Plan stratégique 2019-2024.

À l’occasion du cinquantième anniversaire de sa fondation, l’INRS se tourne résolument vers l’avenir avec l’ambition de se saisir d’enjeux stratégiques supplémentaires pour accroître sa contribution au développement de la société québécoise

résume son directeur général, M. Luc-Alain Giraldeau.

L’INRS a démontré sa grande pertinence comme catalyseur de recherche et d’innovation dans des secteurs hautement stratégiques pour le Québec. Ses professeures et professeurs se distinguent aussi par leur intensité de recherche, obtenant le plus haut financement moyen au Québec et occupant la troisième position à l’échelle canadienne.   Sur la base de ses succès historiques et de sa position de leader au Québec en recherche, l’INRS souhaite maintenant assumer de nouveaux mandats liés aux enjeux sociétaux émergents et renforcer sa capacité de formation et de recherche intersectorielles dans ses créneaux d’excellence.    «  Par sa performance et sa contribution à la société québécoise, l’INRS a pour ambition de devenir une source de fierté pour toutes les Québécoises et tous les Québécois  », indique son directeur général, Luc-Alain Giraldeau.

Contribuer, rassembler, rayonner

Ce sont les trois orientations phares de ce plan stratégique. Au cours des cinq prochaines années, l’INRS se mettra en action avec 12 objectifs spécifiques, accompagnés d’un suivi et d’une reddition de comptes pour assurer leur atteinte.

Contribuer

Accroître la capacité de recherche de l’INRS et répondre davantage aux enjeux sociétaux émergents.  

  • Ajouter au moins un secteur de formation et de recherche portant sur des enjeux stratégiques émergents pour la société québécoise.
  • Multiplier les partenariats de recherche. 
  • Favoriser les initiatives de recherche collaboratives et les synergies internes.
  • Accroître la capacité de mobilisation et de transfert des connaissances.

Rassembler

Former à l’INRS une communauté interdisciplinaire, unie et collaborative.  

  • Intensifier le sentiment d’appartenance à l’INRS de toute sa communauté.
  • Offrir à l’INRS un milieu de vie stimulant, créatif et ouvert.
  • Promouvoir à l’INRS un milieu de vie équitable, diversifié et inclusif.

Rayonner

Renforcer la renommée de l’INRS.  

  • Développer et promouvoir une image unique de l’INRS.
  • Contribuer de manière plus soutenue aux débats publics.
  • Faire connaître davantage l’offre de formation distinctive et les succès des étudiantes et étudiants de l’INRS.
  • Mettre en valeur les créneaux d’excellence, l’expertise de nos professeures et professeurs et la qualité des infrastructures de recherche de l’INRS.
  • Faire de chaque membre de l’INRS une ambassadrice ou un ambassadeur dans son milieu.

Nouvelle image

L’INRS profite de l’occasion pour harmoniser son identité visuelle. Cette nouvelle image, dévoilée aujourd’hui, sera déployée graduellement au cours des deux prochaines années, tant sur les plateformes numériques que sur les édifices de l’INRS. À cet effet, une boîte à outils est mise à la disposition de la communauté.

Le Centre INRS-Institut Armand-Frappier deviendra le Centre Armand-Frappier Santé Biotechnologie

Le Centre INRS–Institut Armand-Frappier deviendra le Centre Armand-Frappier Santé Biotechnologie À la suite d’une consultation menée auprès de l’assemblée des professeures et professeurs du Centre, l’INRS–Institut Armand-Frappier devient le Centre Armand-Frappier Santé Biotechnologie. Ce changement d’appellation vise à refléter les thématiques de recherche au cœur des activités du Centre, tout en conservant le nom de son fondateur, l’illustre Dr Armand Frappier, figure historique de la recherche au Québec.