Louise Hénault-Ethier nommée directrice du Centre Eau Terre Environnement

20 avril 2021 | Stéphanie Bernard

Mise à jour : 20 avril 2021

C’est avec plaisir que l’INRS accueillera madame Louise Hénault-Ethier à titre de directrice du Centre Eau Terre Environnement de l’INRS le 26 avril 2021.

La directrice du Centre Eau Terre Environnement de l'INRS, Louise Hénault-Ethier
La directrice du Centre Eau Terre Environnement de l’INRS, madame Louise Hénault-Ethier

Scientifique engagée, entrepreneure, excellente communicatrice, madame Hénault-Ethier détient un parcours multidisciplinaire en constante progression. Orientée vers des solutions scientifiquement et économiquement innovantes et durables, elle sera un atout précieux dans le positionnement de l’INRS comme un leader scientifique et du Centre Eau Terre Environnement.

Directrice R&D et innovation au sein de la jeune entreprise TriCycle entotechnologies inc. depuis 2019, elle est aussi, depuis 2016, cheffe des projets scientifiques pour la Fondation David Suzuki à Montréal. Madame Hénault-Ethier a notamment contribué à la modernisation de l’industrie de la récupération et du recyclage ainsi qu’à un meilleur encadrement des pesticides au Québec. Consultante autonome pendant 10 ans et conférencière experte pour Équiterre durant quelques années, entre autres, elle a été élue présidente du conseil d’administration du Collège Ahuntsic à l’automne 2019.

Détentrice d’un postdoctorat de l’Université Laval et d’un doctorat en sciences de l’environnement de l’Université du Québec à Montréal, elle a mené de front sa carrière et ses études universitaires de cycles supérieurs lui permettant d’acquérir des aptitudes en recherche ainsi que des compétences complémentaires en relations gouvernementales, en gouvernance et en entrepreneuriat.

Ses activités de recherche en entotechnologie, en phytotechnologie, en économie circulaire, en agriculture, et en adaptation aux changements climatiques l’ont conduite à s’intéresser aussi aux enjeux humains, tels que l’acceptabilité sociale et la gestion du changement, et à intégrer des méthodes propres aux sciences humaines.

Bienvenue à l’INRS madame Hénault-Ethier!