Haut de page
Haut de page

Marie-Pierre Ippersiel nommée au conseil d’administration de l’INRS

7 mai 2021 | Sophie Laberge

Mise à jour : 7 mai 2021

Le Conseil des ministres du gouvernement du Québec a procédé le 5 mai 2021 à la nomination de Marie-Pierre Ippersiel au conseil d’administration de l’INRS.

Marie-Pierre Ippersiel
Marie-Pierre Ippersiel

L’Institut national de la recherche scientifique (INRS) se réjouit de la nomination de Marie-Pierre Ippersiel au sein de son conseil d’administration. Sa nomination est entrée en vigueur le 5 mai 2021. Mme Ippersiel est présidente et directrice générale chez Pôle de recherche et d’innovation en matériaux avancés au Québec (PRIMA QUÉBEC) depuis 2016. Elle détient également un diplôme de doctorat en études urbaines du Centre Urbanisation Culture Société de l’INRS.

Ses expériences en recherche et en sciences en font une alliée qui saura apporter une expertise particulièrement intéressante à la réalisation du plan stratégique et du déploiement de la vision de l’établissement.

Avant d’entamer son mandat chez Prima Québec, Mme Ippersiel a été vice-présidente d’Écotech Québec pendant plus de six ans. Dans le cadre de ses fonctions, elle a notamment dirigé les opérations, coordonné des chantiers de travail et développé les différents contenus. Conseillère en recherche à la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) de 2004 à 2010, elle a contribué à la mise en œuvre des principaux outils du Plan de développement économique du Grand Montréal.

Elle siège, entre autres, sur les conseils d’administration de NanoCanada, du Réseau stratégique Green Surface Engineering for Advanced Manufacturing et copréside le Groupe consultatif canadien pour la carboneutralité.

Le conseil d’administration de l’INRS est présidé par Michel Ringuet. Les deux tiers de ses membres administrateurs sont indépendants et proviennent des milieux gouvernemental, scientifique, culturel et socioéconomique. De plus, il est composé à parts égales de femmes et d’hommes.

En savoir plus sur la gouvernance à l’INRS.