Pauline St-Pierre, auditrice interne et coordonnatrice de la gestion des risques

16 juin 2011

( mise à jour : 31 août 2020 )


Le directeur général de l’INRS, monsieur Daniel Coderre, est heureux d’annoncer l’entrée en fonction, le 13 juin 2011, de madame Pauline St-Pierre à titre d’auditrice interne et coordonnatrice de la gestion des risques à l’INRS. Il s’agit d’un nouveau poste créé dans un contexte grandissant de saine gouvernance en milieu universitaire et faisant suite à la recommandation du comité d’audit de l’INRS à l’automne 2010.

 

Relevant du comité d’audit pour le volet de vérification interne et du directeur général pour la coordination de la gestion des risques, madame St-Pierre aura comme premier mandat l’élaboration d’un plan d’audit interne. Ce plan sera fondé sur l’analyse des risques stratégiques de l’INRS.

 

Madame St-Pierre a réalisé plusieurs mandats de vérification d’envergure dans le domaine de l’optimisation des ressources et de la gestion des risques au sein de la fonction publique québécoise. Elle a occupé le poste de vérificatrice fiscale à Revenu Québec, puis de vérificatrice interne en optimisation des ressources à la Commission de la santé et de la sécurité au travail pendant quatre ans. Depuis 2002, madame St-Pierre a agi comme chef d’équipe de niveau expert à la Direction de la vérification interne et des enquêtes administratives du ministère de l’Emploi et de la Solidarité sociale. À ce titre, elle s’est distinguée à deux reprises comme finaliste au Grand Prix du Forum des responsables en vérification interne.

 

Détentrice d’un baccalauréat en administration des affaires de l’Université Laval et d’une maîtrise en administration des affaires (MBA) pour cadres en exercice de l’UQAR, madame St-Pierre est membre de l’Ordre des comptables en management accrédités du Québec (CMA) depuis 1994. Dans le cadre du programme professionnel menant à l’obtention du titre de CMA, elle a d’ailleurs obtenu la meilleure note provinciale, ce qui lui a valu le Prix Fernand-Cloutier.

 

« L’expérience et les compétences éprouvées de madame St-Pierre en matière de vérification interne et de gestion des risques pourront certainement être mises au service de la saine gouvernance à l’INRS, en favorisant l’amélioration de l’application de bonnes pratiques de gestion », souligne monsieur Coderre.