Piotr Roztocki remporte le prix Jeune chercheur Paul Baran 2020 pour ses travaux

Publié par Audrey-Maude Vézina

4 août 2020

( mise à jour : 9 octobre 2020 )

L’Institut national de la recherche scientifique (INRS) est fier d’annoncer que le doctorant Piotr Roztocki a été reconnu comme Jeune chercheur Paul Baran 2020 (Paul Baran Young Scholar) de la Marconi Society qui honore les jeunes ingénieurs les plus innovants sur la scène internationale dans le domaine des technologies de l’information et de la communication (TIC).

Piotr Roztocki est le premier Canadien à recevoir ce prix qui récompense les recherches innovantes dans le développement de systèmes quantiques évolutifs pouvant être utilisés dans les réseaux de télécommunications. Sous la supervision du professeur Roberto Morandotti de l’INRS, les travaux du jeune chercheur sont actuellement commercialisés dans le cadre de la jeune pousse montréalaise Ki3 Photonics Technologies, dont il est cofondateur. La compagnie propose un système photonique unique et compact qui pourrait être particulièrement intéressant pour les applications de défense et de transfert d’informations ultra-sécurisé.

Piotr Roztocki remporte le prix Jeune chercheur Paul Baran 2020 pour ses travaux
Le doctorant Piotr Roztocki

Les contributions du doctorant portent principalement sur la photonique quantique qui peut permettre des avancées majeures en sécurité de l’information de la prochaine génération. Ces innovations pourraient être importantes pour garantir la protection des infrastructures de sécurité essentielles, comme celles utilisées par les banques. Les méthodes de cryptographie actuelles sont de plus en plus vulnérables face aux attaques informatiques, mais peuvent être plus sécuritaires avec la photonique quantique.

« Une caractéristique unique de notre travail réside dans l’utilisation de puces photoniques intégrées et de fibres optiques, plutôt que dans des configurations fragiles et coûteuses. Cela signifie que nos outils quantiques sont évolutifs et compatibles avec les infrastructures de communication existantes », explique Piotr Roztocki. La création de nouvelles puces photoniques permettra de réduire l’empreinte électronique et écologique et les coûts associés à la photonique quantique. 

« Alors que Piotr se concentre sur la recherche fondamentale à fort impact visant des gains à long terme, la majorité de ses travaux sont axés sur des applications essentielles pour les secteurs industriels et les marchés des télécommunications émergents, souligne le professeur Roberto Morandotti de l’INRS. La perspective interdisciplinaire de Piotr fait le pont entre la physique et les télécommunications pour des résultats vraiment créatifs. »

Pour écouter l’entrevue de Piotr Roztocki avec le cryptographe américain Paul Kocher (anglais seulement) : https://vimeo.com/443232479

À propos du prix Jeune chercheur Paul Baran du Marconi Society

Le prix honore les jeunes ingénieurs les plus innovants sur la scène internationale dans le domaine des technologies de l’information et de la communication (TIC). Pour commémorer l’âge de Guglielmo Marconi lorsqu’il a réalisé avec succès sa première transmission sans fil, ce prix est remis à des chercheurs prometteurs âgés de 27 ans ou moins qui ont fait preuve d’un sens technique et d’une créativité hors normes pour utiliser les TIC au service de l’inclusion numérique.