Retour en haut

Plus de 30 ans de collaboration pour concilier ressources naturelles et environnement

11 janvier 2022 | Audrey-Maude Vézina

Mise à jour : 11 janvier 2022

Le Centre géoscientifique de Québec et l’INRS répondent aux enjeux socioéconomiques liés à la géologie, aux géoressources et aux géosciences.

Rive rocheuse du fleuve Saint-Laurent

Les chercheuses et chercheurs du CGQ approfondissent les connaissances relatives à la géologie régionale, aux géoressources et aux géosciences de l’environnement.

Né d’un partenariat entre l’Institut national de la recherche scientifique (INRS) et Ressources naturelles Canada, le Centre géoscientifique de Québec (CGQ) est l’un des plus importants regroupements multidisciplinaires de recherche en sciences de la Terre au Canada.

Les scientifiques et les membres étudiants y développent des expertises relatives à la géologie régionale et aux géoressources. Ces expertises touchent entre autres les eaux souterraines, les minéraux et les combustibles fossiles. Ils s’intéressent également aux géosciences de l’environnement, dont les risques naturels, la géodynamique environnementale, la caractérisation et la restauration de sites contaminés et, enfin, les changements climatiques.

Grâce à ce partenariat créé en 1988, une centaine de personnes inscrites à la maîtrise et au doctorat y ont fait des études en sciences de la Terre.

« Les infrastructures de pointes du Centre permettent la formation d’une relève scientifique de haut niveau. De plus, la proximité des scientifiques du CGQ et de l’INRS augmente l’accès à des expertises variées et multidisciplinaires. C’est un avantage significatif pour les étudiantes et étudiants en formation, puisque cela élargit leurs horizons. »

Louise Hénault-Éthier, directrice du Centre Eau Terre Environnement


Répondre aux enjeux d’aujourd’hui et de demain

Les chercheuses et chercheurs du CGQ approfondissent les connaissances relatives à la géologie régionale, aux géoressources et aux géosciences de l’environnement. Les équipes orientent leurs travaux de façon à répondre à des enjeux socioéconomiques pertinents pour le Québec, mais aussi pour le Canada et l’international.

Ainsi, les problématiques touchant les eaux souterraines, les minéraux et les combustibles fossiles, les risques naturels, la géodynamique environnementale, la caractérisation et la restauration de sites contaminés et, enfin, les changements climatiques se trouvent au cœur des travaux de ces scientifiques.

Depuis plus de 30 ans, de nombreux membres de la communauté de l’INRS collaborent avec le CGQ sur leurs axes de recherche, y réalisant leurs travaux dans divers champs d’études. Professeures et professeurs, agentes et agents de recherche ainsi que membres étudiants à la maîtrise, au doctorat et au postdoctorat y définissent le cadre géologique guidant l’exploitation minière, le développement de solutions énergétiques durables ou l’adaptation aux risques naturels. D’autres encore tentent de comprendre l’incidence des activités humaines sur l’environnement et de caractériser la ressource en eau.

« Cité comme un partenariat unique et exemplaire, le Centre est un point de convergence et d’excellence en géosciences. Il assure la coopération et la participation des gouvernements, d’organismes et d’universités du Québec et du Canada, il forme la relève et fait rayonner les géosciences en français. Ressources naturelles Canada est fier de contribuer à la formation universitaire dans ce domaine », souligne Réjean Couture, directeur de la Commission géologique du Canada – Direction du Québec.

Ces recherches sont un atout précieux pour répondre aux enjeux actuels de la société, tout en étant à l’avant-garde de la recherche en géosciences.