Prix d’excellence pour une communication orale remis à Frédéric Bouchard

23 février 2012

( mise à jour : 17 septembre 2020 )


 

Lors de la 31e édition du Symposium annuel du Centre d’études nordiques (CEN), tenu à l’UQAR (Rimouski) du 9 au 11 février 2012, Frédéric Bouchard, étudiant au doctorat dans l’équipe du professeur Pierre Francus, du Centre Eau Terre Environnement, et codirigé par Reinhard Pienitz (Université Laval), a reçu un prix pour l’excellence de sa communication orale et de son affiche. Cette bourse d’excellence, d’une valeur de 200$, est décernée annuellement lors du Symposium du CEN et porte le nom de Prix d’excellence Louis-Edmond-Hamelin.

La sélection était basée sur deux critères. Durant la journée, les participants devait faire un discours-express sur leur projet (maximum de 2 minutes / 2 diapos, un genre de speed dating scientifique), suivi en fin de journée d’une session d’affiche plus classique en présence de tous les participants. L’affiche de Frédéric portait sur les mares de thermokarst.

 

Associées à la fonte du pergélisol dans les régions nordiques, les mares de thermokarst peuvent agir comme sources de gaz à effet de serre (CO2, méthane) en libérant dans l’atmosphère le carbone autrefois emprisonné dans le sol. L’affiche portait sur des résultats de travaux réalisés près de Kuujjuarapik-Whapmagoostui, sur la rive est de la baie d’Hudson. Dans le cadre des travaux ayant mené à cette affiche, Frédéric a également collaboré avec la professeure Isabelle Laurion, elle aussi du Centre ETE, et le professeur Joseph Ortiz (Kent State University).

 

 


Pour en savoir plus

Bouchard F, Francus P, Pieniotz R, Laurion I et Ortiz J (2012) Mares de thermokarst au Québec subarctique: du simple « produit dérivé » de la fonte du pergélisol à l’archive paléolimnologique. 31e Symposium du Centre d’études nordiques, Rimouski, 9-11 février 2012.

 

Site Internet du Centre d’études nordiques