Sécurité routière chez les piétons âgés, une dimension encore peu étudiée

6 février 2013

( mise à jour : 17 septembre 2020 )


Une équipe de recherche dirigée par la professeure Marie-Soleil Cloutier du Centre Urbanisation Culture Société de l’INRS mènera une recherche sur la sécurité routière chez les piétons âgées. À cette fin, elle a obtenu un des financements les plus élevés octroyés dans le cadre d’une action concertée en sécurité routière du Fonds de recherche du Québec – Société et culture, du Fonds de recherche du Québec – Santé et de la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ). Cette étude, intitulée Projet PARI — Piétons âgés : risque et insécurité routière chez une population grandissante, sera réalisée en partenariat avec des chercheurs de l’Université de Montréal et de l’UQAM.

Fait à remarquer, c’est le seul projet de recherche financé sous l’axe d’un projet d’initiative. En effet, ce concours donnait la possibilité à la communauté scientifique de présenter un projet innovateur. Le projet de l’équipe de la professeure Cloutier se distingue en s’intéressant particulièrement à un sous-groupe de piétons plus vulnérables et qui seront de plus en plus présents dans les rues du Québec.

En effet, la sécurité routière des piétons âgés demeure étroitement liée à la mission de la SAAQ et à ses préoccupations en matière de sécurité routière. Le projet PARI touche à des dimensions encore peu étudiées. Cette étude contribuera à : (1) identifier les caractéristiques environnementales et contextuelles qui font augmenter le risque chez les piétons âgés; (2) documenter les comportements à risque des piétons âgés; (3) analyser et proposer des améliorations aux aménagements routiers types de façon à diminuer les risques environnementaux et comportementaux spécifiques aux personnes âgées.

Félicitations à la professeure et à son équipe de recherche à qui nous souhaitons un franc succès dans leurs travaux!

 


Liens pertinents :