Une boursière du programme WATER au Centre Eau Terre Environnement

11 janvier 2012

( mise à jour : 31 août 2020 )


Une autre étudiante du Centre Eau Terre Environnement de l’INRS vient de mériter une bourse du programme WATER du Canadian Rivers Institute. En effet, Audrey Maheu s’est distinguée par l’obtention d’une bourse doctorale de ce récent programme.

 

L’objectif principal de WATER est la formation de personnel qualifié de très haut niveau en sciences et technologies environnementales reliées à l’eau, avec une solide connaissance en recherche ainsi que des compétences professionnelles marquées afin de pouvoir exceller en sciences appliquées. En quelque sorte, WATER se veut ni plus ni moins qu’un MBA en sciences environnementales aquatiques.

 

Audrey a débuté en janvier 2012 un doctorat en sciences de l’eau au Centre Eau Terre Environnement dans l’équipe du professeur André St-Hilaire, avec lequel où elle étudie le régime thermique des rivières. Elle est sous la codirection de Nassir El-Jabi (U. Moncton) et Daniel Caissie (Pêches et Océans Canada). Détentrice d’une maîtrise professionnelle en gestion intégrée de l’eau de l’Université McGill (2010), elle a auparavant effectué un stage de recherche d’une année au Centre de recherches pour le développement international (CRDI) portant sur la cartographie des inondations à Dakar au Sénégal. Avant de joindre l’INRS, elle a également travaillé au développement d’indicateurs environnementaux à Environnement Canada.

 

En mai 2011, le programme Formation orientée vers la nouveauté, la collaboration et l’expérience en recherche (FONCER) du CRSNG a attribué au Canadian Rivers Institute une subvention pour le programme Watershed and Aquatics Training in Environmental Research (WATER). Ce financement de 1,65 million de dollars sur six ans (2011-2017) vise principalement les premiers cycles universitaires et les cycles supérieurs (maîtrise, doctorat) tant en sciences de la nature que dans d’autres domaines telles les sciences sociales ainsi que des bourses postdoctorales et allocations diverses.

 

Le Canadian Rivers Institute (CRI) a été fondé en 2000 par des chercheurs de l’Université du Nouveau-Brunswick. Son mandat est de développer les sciences aquatiques nécessaires pour comprendre, protéger et soutenir les ressources en eau pour la région, le Canada et la planète. Le CRI compte aujourd’hui quinze boursiers, plus de cinquante chercheurs associés, six chaires de recherche du Canada, un personnel de plus de trente personnes et plus de 100 étudiants diplômés. Le professeur André St-Hilaire siège au conseil scientifique de l’Institut.

 

Pour en savoir plus

Programme WATER

Canadian Rivers Institute