Une nouvelle méthode pour produire des nanohybrides aux propriétés remarquables

11 juin 2013

( mise à jour : 17 septembre 2020 )


Le doctorant Ibrahima Ka est lauréat du concours Étudiants-chercheurs étoiles du Fonds de recherche du Québec – Nature et technologies. En reconnaissance de l’excellence de sa recherche, ce prix lui a été décerné en mai 2013 pour son article Pulsed laser ablation based direct systhesis of single-wall carbon nanotube/PbS quantum dot nanhybrids exhibiting strong, spectrally wide and fast photoresponse.

 

L’article primé a été publié dans la revue prestigieuse Advanced Materials. De plus, les résultats de cet article ont été choisis par le comité éditorial pour faire la page frontispice du journal, ce qui témoigne de l’originalité et de l’importance de ses travaux réalisés sous la direction du professeur My Ali El Khakani et la cosupervision  de la professeure Dongling Ma du Centre Énergie Matériaux Télécommunications de l’INRS.

 

« L’approche développée par mon équipe – la synthèse par ablation laser – simplifie profondément l’intégration directe des nanohybrides en dispositifs. On s’affranchit ainsi des étapes complexes de microfabrication. Les nanohybrides produits selon cette méthode présentent des propriétés de photoconduction remarquables ainsi qu’un temps de réponse des dispositifs photoconducteurs jusqu’à 10 000 fois plus rapide que les dispositifs faits de nanohybrides synthétisés par les méthodes chimiques classiques », explique monsieur Ka, étudiant au doctorat en sciences de l’énergie et des matériaux.

 

Pour toutes ses raisons, les nanohybrides produits par ablation laser recèlent un fort potentiel d’applications en santé et en sécurité, de même que dans la transformation de signaux optiques en signaux électroniques.

 

Toutes nos félicitations à ce jeune chercheur-étoile de l’INRS des plus prometteurs! 

 

 

Article publié dans Advanced Materials

Ka, I., Le Borgne, V., Ma, D. and El Khakani, M. A. (2012), Pulsed Laser Ablation based Direct Synthesis of Single-Wall Carbon Nanotube/PbS Quantum Dot Nanohybrids Exhibiting Strong, Spectrally Wide and Fast Photoresponse (Adv. Mater. 47/2012), Adv. Mater.,24: 6288. Doi: 10.1002/adma.201290298

 

Article du webzine Planeteinrs.ca

Reconstruire la matière une particule à la fois : Et l’homme créa les nanohybrides

 

Communiqué

Un nanohybride aux propriétés exceptionnelles élaboré par un nouveau procédé plasma/laser : Vers une nouvelle génération de nanomatériaux optoélectroniques