Au loup ! Le français au Québec et la peur de l’immigrant

14 février 2011

( mise à jour : 14 février 2011 )

 


Dans le cadre du débat sur la protection de la langue française au Québec relancé par les récentes déclarations du ministre fédéral Maxime Bernier, un sondage La Presse-Angus Reid révèle qu’un important pourcentage de Québécois perçoit désormais le mutliculturalisme comme une menace.

 

La peur de l’immigrant n’est pas étonnante, affirme Annick Germain, professeure au Centre Urbanisation Culture Société et spécialiste de la compréhension sociologique des phénomènes urbains. Ce qui surprend davantage, selon elle, c’est que les résultats montrent que les Québécois pensent la même chose, qu’ils soient jeunes adultes ou dans la fleur de l’âge. Mme Germain poursuit sa réflexion dans La langue, un débat sans fin : La peur de l’étranger, paru dans plusieurs journaux cette semaine.