Conquête de 1759 : L’archéométallurgie révèle les secrets du passé

11 décembre 2011

( mise à jour : 11 décembre 2011 )


Archéologue québécoise spécialisée en métallurgie, Geneviève Treyvaud contribue à sa manière à éclairer les écrits des historiens concernant la Conquête de 1759. Grâce à la tomodensitométrie médicale (CTSCAN), la scientifique analyse des artefacts métalliques tels que des boulets de canon et des haches qui furent troquées contre des pelleteries.

 

Ses recherches ont entre autres révélé que les Anglais fabriquaient des boulets plus denses qui permettaient des tirs plus précis que ceux des Français.

 

Regarder le reportage intitulé « Archéométallurgie » (émission Découverte du 11 décembre 2011)

Découvrir le Laboratoire multidisciplinaire de scanographie pour les ressources naturelles et le génie civil