Fuite de méthane dans l’Arctique : des scientifiques veulent forer le sous-sol

30 avril 2012

( mise à jour : 30 avril 2012 )


L’industrie pétrolière et gazière a des visées sur les richesses naturelles des fonds marins arctiques, mais les scientifiques sont également très intéressés à sonder les profondeurs de l’Océan arctique pour répondre à des questions d’importance globale, notamment « Pourquoi du méthane s’échappe-t-il en grande quantité du sous-sol marin arctique? »

 

Puisque le méthane est un gaz à effet de serre 20 fois plus puissant que le CO2, la réponse à cette question est cruciale pour l’avenir de la planète. Et les scientifique croient que la mer de  Beaufort dans l’ouest de l’Arctique canadien détient les clés de cette réponse. C’est pourquoi une équipe de chercheurs du Canada, des États-Unis, d’Europe et de Corée du Sud a déposé un ambitieux plan de forage pour l’Arctique de l’Ouest auprès du International Continental Scientific Drilling Program (ICDP). Le plan proposé vise à forer une série de puits à travers la mer de Beaufort à partir du delta du Mackenzie. Si le plan est approuvé, les forages pourraient débuter en 2015.

 

Pierre Francus, professeur-chercheur au Centre Eau Terre Environnement de l’INRS, est spécialiste de l’étude des sédiments marins. Il est responsable de l’initiative canadienne dans le cadre de l’ICDP (ICDP-Canada). Il est également membre du comité exécutif de l’ICDP International. Il explique que ces opérations de forage scientifique constitueraient une étape préliminaire utile car à une échelle réduite en comparaison de ce qui est envisagé par l’industrie pétrolière et gazière, ainsi les risquent sont beaucoup moins importants.

 

Les scientifiques espèrent que ces forages permettront d’en savoir plus sur la dégradation du pergélisol des fonds marins arctiques et sur les conséquences pour les hydrates de gaz emprisonnés en dessous et qui pourraient relâcher de grandes quantités de méthane dans l’atmosphère à mesure que l’Arctique se réchauffe. De plus, ils comptent en apprendre davantage sur les variations climatiques passées qui ont affecté l’Artcique et modifié entre autres le couvert de glace.

 


Pour en savoir plus

 

Pour lire la suite de l’article : Scientists’ Arctic drilling plan aims to demystify undersea greenhouse gases

Source : Canada.com

Journaliste : Margaret Munro

Parution : 27 avril 2012

 

Cet article a été repris plusieurs fois dans les jours qui ont suivi :

 

Scientists eager to drill in Arctic waters for answers about methane

Vancouver Sun

 

Scientists have plans for polar 2015 drilling project

Nanaimo Daily News

 

Scientists’ Arctic drilling plan aims to demystify undersea greenhouse gases

Victoria Times Colonist

 

Drilling for facts amid Arctic fuel

Edmonton Journal

 

Exploration de l’Arctique pour étudier les gaz à effet de serre sous-marins

Les graphiques de Sunfire (blogue)

 

Scientists’ Arctic drilling plan aims to demystify undersea greenhouse gases

Montreal Gazette

 

 

Photos : Jessy Barrette (haut) et © Christian Fleury (centre)