Il y a des risques à négliger la recherche fondamentale

30 mars 2012

( mise à jour : 30 mars 2012 )


« La communauté scientifique se réjouit des investissements maintenus dans le domaine de la recherche dans le budget fédéral déposé jeudi. Mais l’orientation du financement vers des projets qui serviront aux entreprises canadiennes en inquiète plus d’un », nous apprenait Le Devoir dans un article daté du 30 mars 2012.

 

La recherche fondamentale permet notamment le développement de technologies sophistiquées ayant le potentiel d’avoir des retombées à long terme. À ce chapitre, Jean-Claude Kieffer, expert des lasers ultrarapides et ancien directeur du Centre Énergie Matériaux Télécommunications de l’INRS, où il continue d’ailleurs d’enseigner et de poursuivre son travail de chercheur, soutient qu’une telle décision ne doit pas pour autant faire prendre du retard au Canada par rapport à l’Europe en matière d’avancées scientifiques.

 

 

 

Lire la suite de l’article

Il y a des risques à négliger la recherche fondamentale

Média : Le Devoir

Parution : 30 mars 2012

Journaliste : Mélissa Guillemette