Chaire de recherche du Canada en toxicologie de la reproduction

La Chaire de recherche du Canada en toxicologie de la reproduction masculine a pour objectif de mieux comprendre comment l’épididyme peut maintenir sa barrière après une agression chimique ainsi que le processus par lequel l’épithélium de ce tissu peut se régénérer à la suite de dommages cellulaires induits par des produits chimiques.

Titulaire

Daniel Cyr, professeur

Mise en contexte

Les polluants environnementaux peuvent avoir un impact négatif sur la reproduction de la faune. La fonction de reproduction masculine semble être particulièrement sensible aux polluants, et en particulier à ceux qui agissent comme perturbateurs endocriniens. Les barrières cellulaires des testicules et des épididymes créent un environnement spécifique dans ces organes pour permettre la formation des spermatozoïdes, acquérir la motilité et la capacité de fertiliser.

Cette chaire de recherche permettra de mieux comprendre les effets de divers polluants environnementaux sur la fertilité masculine.

Source : Chaires de recherche du Canada.