Laboratoire sur les élections locales

Le Laboratoire sur les élections locales (LABEL) est un laboratoire de recherche visant à développer les connaissances sur les élections municipales au Canada. Il regroupe des chercheurs en sciences sociales intéressés par la structuration de la scène politique locale. Le LABEL a été créé en décembre 2014.

L’objectif du LABEL est double. Il s’agit d’une part de décrypter la scène municipale canadienne, largement méconnue des chercheurs et des citoyens en général. Il s’agit d’autre part de centraliser un ensemble de données sur les élections municipales au Canada.

Responsable

Sandra Breux, professeure

Mise en contexte

Le LABEL est structuré autour d’un projet de recherche d’envergure visant à expliquer en profondeur la participation électorale municipale et ses variations au Canada et comprenant plusieurs axes de recherche. Dans un premier temps, les 197 municipalités de plus de 20 000 habitants seront étudiées. Par la suite, la recherche sera élargie aux autres municipalités.

Deux grands objectifs structurent ce projet :

1. Collecter, centraliser et uniformiser un ensemble de données à l’échelle municipale

  • Collecter, centraliser et uniformiser les données électorales municipales dans ces municipalités depuis 2004 et mettre sur pied une base de données précise et accessible à tous grâce à un travail d’observation documentaire et d’archives;
  • Collecter les données sociospatiales et socioéconomiques à partir des profils des communautés de 2001, 2006 et 2011 réalisés par Statistiques Canada;
  • Collecter les données relatives aux institutions et aux règles régissant la démocratie municipale et recenser les changements récents (vote électronique etc.) grâce à l’analyse des textes législatifs pertinents.

2. Affiner les connaissances sur la participation électorale municipale

  • Tester les variables qui influencent la participation électorale municipale à l’aide d’analyse quantitative au sein des villes à l’étude afin de poser les balises d’une compréhension fine du comportement de l’électorat municipal canadien;
  • Réaliser deux portraits sur des thématiques encore peu explorées, soit la modernisation des élections municipales (vote électronique etc.) et les partis politiques grâce à l’observation documentaire;
  • Développer des collaborations avec les ministères et organismes concernés afin de pérenniser la centralisation des données électorales, travailler à la vulgarisation d’informations sur cette échelle et coconstruire des outils et guides susceptibles de contribuer à l’augmentation de la participation électorale.