Métropolisation et Société

Prenant Montréal pour laboratoire privilégié d’analyse, les travaux de recherche réalisés au sein du groupe de recherche Métropolisation et Société (MéSo) visent à comprendre les conditions d’émergence et de légitimation de la communauté politique métropolitaine à partir d’un ensemble d’indicateurs touchant les politiques publiques et les mobilisations citoyennes à l’échelle métropolitaine et inframétropolitaine.

Créé en 2006, le groupe de recherche Métropolisation et Société (MéSo) regroupe des professeurs provenant majoritairement du Centre Urbanisation Culture Société de l’INRS, plusieurs étudiants de maîtrise et de doctorat en études urbaines et quelques professionnels de recherche.

Responsable

Claire Poitras, professeure

Mise en contexte

Se basant sur la théorie de l’agir communicationnel, l’approche par la transaction sociale, la géographie des espaces-temps et les travaux sur la mobilité, MéSo conçoit la métropole comme un espace d’interactions sociales relativement cohérent où des échanges politiques prennent place ainsi que comme le produit de pratiques de mobilité des personnes inscrites sur des territoires organisés par des axes de déplacement et de diffusion. La clé est de mettre en relief (plutôt que d’ignorer) le caractère inachevé et inachevable du territoire métropolitain dans toutes ses tensions et sa mouvance. Il s’agit, en fait, de focaliser sur les conflits et les controverses, sur la fluidité des frontières, l’incertitude des mécanismes de gouvernance et la multiplicité des appartenances dans un contexte où les individus sont de plus en plus mobiles. Cette approche nous permet de concevoir la métropole comme un espace politique dynamique par lequel le lien social est sans cesse réactivé. Dans une telle optique, la métropole est l’agrégation d’axes de mobilité, eux-mêmes compris comme la superposition de trois temporalités : la temporalité institutionnelle, la temporalité événementielle et la temporalité du vécu. Le MÉSO organise chaque année une série de séminaires à l’intention de ses membres et un colloque annuel.