Laboratoire de géosciences appliquées

Le Laboratoire de géosciences appliquées (LGA) réalise des études géophysiques pour l’exploration minière, gazière et pétrolière, la géotechnique, et même l’archéologie.

Cette infrastructure de recherche possède l’équipement et l’expertise pour la tomographie géoélectrique, l’induction électromagnétique, les levés gravimétriques, radiométriques, aquatiques, magnétométriques ou audiomagnétotellurique ainsi que la logistique de terrain.

Voici les méthodes et les technologies utilisées au Laboratoire de géosciences appliquées :

Tomographie géoélectrique

Imagerie du Quaternaire et du socle rocheux jusqu’à 800 m de profondeur permettant l’identification du socle rocheux, des roches sédimentaires et volcaniques et des dépôts quaternaires glaciaires et marins. En mode de résistivité électrique complexe (spectrale), la méthode permet une discrimination des argiles, des sulfures et du graphite (polarisation induite). Cette technologie, utile en géotechnique, permet notamment l’étude des sites de glissement de terrain.

 

Levé audiomagnétotellurique 

Levés audiomagnétotelluriques à sources naturelle (NSAMT) ou contrôlée (CSAMT) permettant l’obtention d’imagerie géoélectrique du socle rocheux jusqu’à 2000 m de profondeur. La méthode CSAMT permet la réalisation de levés dans des secteurs bruités par la présence de lignes électriques ou de zones habitées. Ces méthodes permettent la détection de corps minéralisés (sulfures massifs) et de structures géologiques favorables à la présence d’hydrocarbures.

 

Induction électromagnétique 

Le laboratoire utilise les méthodes d’induction électromagnétique en domaines fréquentiel (FDEM) ou temporel (TEM, TDEM). Ces méthodes permettent de mesurer la conductivité électrique et dans certains cas la susceptibilité magnétique des matériaux géologiques. Ainsi, les sulfures massifs, les formations de fer et de graphite peuvent être détectés. Les systèmes de hautes fréquences utilisés dans ce laboratoire permettent des cartographies détaillées de la subsurface pour des applications environnementales, géotechniques, agronomiques et archéologiques.

 

Levé gravimétrique 

Mesures terrestres ou sur glace appliquées à la cartographie géologique, la prospection de sulfures massifs et de formations de fer, la localisation de failles et l’exploration gazière et pétrolière. La détection de milieux karstiques et d’autres types de cavités souterraines (naturelles ou anthropiques) est aussi possible par cette méthode de champ potentiel.

 

Levé magnétométrique 

Mesures terrestres ou aquatiques pour la cartographie géologique, la prospection de gîtes de sulfures massifs et de formations de fer, la localisation de failles, l’exploration diamantifère, gazière et pétrolière, et la détection sous-marine. Cette méthode est très utile pour détecter des conduites terrestres ou subaquatiques. Les applications archéométriques sont également nombreuses.

 

Levé radiométrique 

Système spectrométrique gamma mobile pouvant être déployé sur terre (camion, VTT) ou en hélicoptère pour la cartographie d’altération potassique (VMS, Or), la cartographie géologique (K, eTh, eU), l’exploration pour l’uranium et le thorium, la détection de pegmatites et de halos d’altération (soil gas), l’exploration de carbonatites, Nb, Ta, terres rares, et pour la cartographie des sols agricoles (agronomie de précision).

 

Levé aquatique 

Deux bateaux, avec équipage certifié par l’Institut maritime du Québec, disponibles de mai à novembre

  • Pélican : bâteau de 8 m avec deux moteurs 90 HP. Équipements de sécurité (Transport Canada, Solas) pour missions dans le fleuve et en mer. Les équipements géophysiques suivants sont disponibles sur demande : profileur acoustique, magnétomètre avec sonde bathymétrique et altimètre, câbles subaquatiques pour levés de résistivité électrique, systèmes sismiques aquatiques et équipement pour l’échantillonnage de sédiments.
  • Cormoran : bâteau pneumatique marin de 6,5 m. Moteur 90 HP, sonar, radar et autres équipements de sécurité.

Le Laboratoire de géosciences appliquées est à la disposition du personnel, du corps professoral et de la clientèle étudiante du Centre Eau Terre Environnement de l’INRS pour leurs projets de recherche. 

Il est possible d’utiliser nos ressources et notre expertise dans le cadre de collaborations externes ou de contrats de recherche et développement.

Contactez-nous pour en savoir plus sur les services offerts.

Voici quelques exemples d’applications des activités de recherche réalisées au laboratoire de géosciences appliquées :

 

  • Localisation de failles de chevauchement
  • Cartographie géologique
  • Détection sous-marine
  • Exploration diamantifère
  • Exploration gazière et pétrolière
  • Détection de milieux karstiques
  • Prospection de sites archéologiques

 

Il est possible d’utiliser nos ressources et notre expertise dans le cadre de collaborations externes ou de contrats de recherche et développement.

 

Contactez-nous pour en savoir plus sur les services offerts.

Personnes-ressources

Marc Richer-Laflèche
Professeur et responsable scientifique
Téléphone : 418 654-2670
Courriel : marc.richer-lafleche@ete.inrs.ca

Laboratoire de géosciences appliquées

Institut national de la recherche scientifique

Centre Eau Terre Environnement

490, rue de la Couronne

Québec (Québec)  G1K 9A9

CANADA

Voir sur la carte